Fashion week : le journal d'une modeuse à New York Jour 2 : vent de fraîcheur au défilé Lacoste

Fashion week new-yorkaise, jour 2 : aujourd'hui, c'est au théâtre du Lincoln Center que ça se passe ! A commencer par le défilé de la maison Lacoste qui insuffle un petit vent de fraîcheur à cette semaine de la mode américaine.

défilé lacoste prêt-à-porter automne-hiver 2012-2013
Défilé Lacoste prêt-à-porter automne-hiver 2012-2013 © Imaxtree.com

 

Samedi 11 février 2012

Alors qu'il commence à neiger doucement sur la ville, les flocons font aussi partie intégrante du décor aujourd'hui... Chez Lacoste, ce sont d'immenses vitrines en cellophane transparentes laissant virevolter quelques milliers de flocons de neige à l'intérieur, qui créent l'ambiance sur le show de la collection automne-hiver 2012-2013. De quoi illustrer au mieux la nouvelle ligne de Felipe Oliveira Baptista, le directeur artistique de la marque depuis septembre 2010, placée sous le signe de la montagne chic et sportive. "Pour cette ligne, je suis reparti de l'histoire et de l'héritage de la maison Lacoste", confie-t-il. "En 1966, elle habillait l'équipe de France de ski. Et dans les archives, j'ai également retrouvé des photos de la famille en vacances à Chamonix dans les années 1930. Je suis donc reparti de là". Ainsi, on découvre pour la prochaine saison une garde-robe à la fois sportswear et élégante. "Chez Lacoste, la ligne se veut toujours sportive, même si on évolue vers toujours plus de féminité. Nous avons aussi beaucoup misé sur le confort en proposant des pièces faciles à vivre au quotidien", insiste-t-il. Ainsi, la femme Lacoste sera cet hiver "naturelle, sportive et très fraîche", explique également Maya, la make-up artist du défilé, qui a opté pour un maquillage tout en légèreté. "Très peu de fond de teint, juste un travail sur la transparence et la brillance, et une bonne hydratation de la peau. Le secret également d'une mine parfaite : un blush gras couleur corail - tendance de la saison -, appliqué sur le haut des pommettes, puis de la crème sur les paupières et les lèvres".

Une collection dans le vent

laurent philippon, chef de cabine coiffeur avec un mannequin
Laurent Philippon, chef de cabine coiffeur avec un mannequin © Emmanuelle Paul / le Journal des Femmes
Cheveux au vent, "avec une ondulation naturelle à la Gisèle, dont toutes les femmes rêvent" (Gisèle Bündchen bien sûr !), ajoute Laurent Philippon, chef de cabine coiffeur, les tops défilent d'un pas dynamique sur leurs boots compensées, avec parfois un bonnet sur la tête ou une paire de solaires vissée sur le nez. Le créateur a joué des superpositions, mélangé les matières et les coupes, placé de nombreux empiècements et zips dans ce vestiaire aux allures old school. On aime les petits pulls en laine mérinos, les mini-robes près du corps et les combis presque seconde peau, mais aussi les leggings en mode bicolore et les capuches oversize. La palette de couleurs reste quant à elle relativement neutre, ponctuée de bleu, de blanc neige, de rouge et de gris du plus clair au plus foncé... Parfois un tweed trompe-l'oeil s'impose au milieu de silhouettes monochromes. Sexy et confortable, la collection résolument facile à porter et définitivement dans le vent, comblera à coup sûr les élégantes des Alpes et autres belles dynamiques cet hiver.

A lire aussi

 Découvrez les photos du défilé Lacoste

 Voir aussi la vidéo du défilé

Sommaire