Victoria's Secret : Retour sur le défilé 2017

Direction la Chine pour découvrir les images du défilé Victoria's Secret. Ailes sur le dos et sourire aux lèvres, les plus belles femmes du monde étaient au rendez-vous. Décryptage du show de l'année.

Après un an de suspens, le défilé Victoria's Secret 2017 a enfin répondu aux attentes de ses fans du monde entier. Les collections présentées lundi 20 novembre 2017 à Shanghai ont mis le feu au catwalk lors de l'enregistrement du show.

Un voyage aux mille destinations

Dès le départ, les anges ont donné le ton et capté l'attention de tous en ouvrant le bal avec la collection Victoria's Secret X Balmain. À l'image de l'esthétique d'Olivier Rousteing, ce sont des silhouettes d'amazones des temps modernes, sexy, voire un brin provocatrices, qui sont apparues sur le catwalk. En recourant à des matériaux bruts et froids comme les clous, les épingles à nourrice et les anneaux, le directeur artistique de Balmain nous a plongé dans un univers rock et grunge. Chose peu commune, le tartan rouge faisait partie des imprimés stars de cette capsule en ornant notamment le soutien-gorge de Devon Windsor et Herieth Paul, la traîne pleine de clous de Grace Bol et la longue cape de Karlie Kloss. Sans surprise, ce premier tableau qui introduisait le show fût baptisé "Punk Angel".

Les thèmes suivants ont fait voyager le public présent dans la Mercedes-Benz Arena. Direction le gymnase avec la collection "Millenial Nation" de PINK qui a fait la part belle aux pièces sportswear avec une dominante fluo.
Dans un tout autre registre, pour le tableau "Déesses", les mannequins se sont téléportés en Grèce antique et sont apparus tels des muses poétiques aux ailes de Pégase et couronne de laurier recouverte de feuilles d'or. Enveloppées de longues traînes, les jeunes femmes ont du utiliser chaque once de grâce de leur corps pour jouer les Aphrodite. Pour son passage le plus marquant, Lais Ribeiro, vêtue de son Fantasy Bra inestimable, avait tout d'une créature fantastique avec ses ailes courbées métalliques.

La marque de lingerie nous a également fait vivre un véritable rêve bleu avec son thème consacré à la céramique Ming baptisé "Anges de porcelaine". Ailes faites de fleurs et de plumes ont formé un camaïeu de bleus qui a sublimé les ensembles de lingerie, allant de l'ivoire au navy. Dans le même registre, le tableau "Un conte d'hiver" a su mettre en exergue des teintes froides avec toujours beaucoup de poésie, de fleurs et de longues traînes, relevant plus d'un costume de Reine des Neiges en lingerie - on ne peut plus libérée et délivrée - que d'une silhouette de défilé.

Le final du show était, comme à son habitude, explosif et coloré. Pour constituer le tableau "Aventure nomade", Victoria's Secret nous emmenait au Carnaval de Rio avec un festival de couleurs et de plumes. Pour l'occasion, les ailes étaient vertigineuses comme celles de la Française Cindy Bruna réalisée avec des plumes noires qui dépassaient sans aucun doute les deux mètres de haut. L'imprimé animal, les paillettes et un kaléidoscope de formes et de couleurs pop et acidulées terminaient le défilé en beauté.

Après cette séance de captation, les équipes de Victoria's Secret s'attellent maintenant au montage du show entrecoupé de scénettes tournées en Chine et dans les coulisses. Il faudra néanmoins attendre le 28 novembre 2017 pour découvrir l'intégralité du show en vidéo

Ce qu'il fallait retenir du défilé Victoria's Secret 2017

  • Le cauchemar de tout mannequin est devenu réalité pour la jolie Ming Xi. La jeune chinoise a malheureusement chuté pendant son second passage. Bien heureusement, cette dernière ne s'est pas blessée et s'est relevée avec courage et sourire, aidée par sa collègue Gizele Oliveira.
  • Cette édition 2017 marquait le retour de l'ange Candice Swanepoel, enceinte et absente lors du défilé précédent. Celle-ci a eu l'honneur d'ouvrir le show habillée d'un look Victoria's Secret X Balmain.
  • Star du spectacle, Lais Ribeiro a illuminé la salle entière avec le fameux Fantasy Bra à deux millions de dollars. Cet ensemble, réalisé avec des diamants, des saphirs jaunes et des topazes bleues, était des plus éblouissants.   
  • Le mannequin Karlie Kloss faisait aussi son come-back après de nombreuses années d'absence pour cause d'agenda trop chargé. Sans les top models Gigi Hadid et Kendall Jenner, Karlie devenait définitivement l'un des atouts majeurs du casting. 
  • Bella Hadid s'est délestée de sa toge de muse athénienne lors de la conclusion du défilé à la surprise générale. Uniquement vêtue de ses dessous en dentelle et de bijoux, elle s'est dandinée comme jamais sur la musique et sous les cotillons. Il faut croire qu'elle avait un peu trop chaud... 
     

    My baby Bells

    Une publication partagée par Bella Hadid (@bellahglam) le

  • Enfin, il se murmure que ce défilé était le dernier de l'ange emblématique Alessandra Ambrosio. La brésilienne de 36 ans, qui cumule dix-sept participations d'affilée au show Victoria's Secret devrait donc prendre sa retraite des podiums et se consacrer au cinéma. Véritable visage de la marque et ange officiel depuis 2004, elle est la seule, avec sa comparse Adriana Lima, à avoir porté le Fantasy Bra inestimable à deux reprises.

Voir aussi :