Yeezy Season 4, décryptage d'un défilé suffisant

Ce mercredi 7 septembre, Kanye West a présenté sa nouvelle collection "Yeezy Season 4". Après trois collections placées sous le signe du buzz et de la suprématie du streetwear moulant, le rappeur a poursuivi sa lignée. Décryptage.

© Leanne Italie / Sipa

C'est au cœur de la pointe de Roosevelt Island, une île triangulaire située entre Manhattan et Queens, que les mannequins de Yeezy Season 4 ont tenté de défiler ce mercredi 7 septembre, premier jour de la fashion week printemps-été 2017 de New York.
Prévu à 15h, le show a démarré avec plus d'1h30 de retard. Durant ce délai soulignant l'insolence de la popstar, plusieurs dizaines de mannequins attendaient debout, vêtues de bodies unis blancs, beiges, vert et noirs. Mais sous un soleil de plomb et une forte chaleur, ce dégradé humain n'a pas tardé à faillir. Après qu'une bonne partie des femmes s'est assise par manque de confort et d'hydratation, le défilé a enfin pu démarrer aux alentours de 16h30.
Sur la plateforme blanche installée autour du domaine, les silhouettes se sont suivies et se sont ressemblé, reprenant toutes le style Yeezy en vigueur depuis la toute première collection lancée en février 2015. La quasi-totalité des tenues était monochrome avec une palette sobre allant du chair au noir en passant par l'army et l'immaculé. Quant aux pièces ? Bodies ultra-moulants, blousons à capuche XXL, mini-robes stretch, cuissardes transparentes, baskets et claquettes de piscine formaient l'inventaire du dressing de Kim Kardashian. Loin de vouloir rendre  la vie simple à ses tops, King West avait pris la précaution de rendre ses chaussures si peu confortables, que les jambes de celles qui les portaient avaient bien du mal à franchir le podium.
Toujours présent pour applaudir leur génie les mains encombrées par leur téléphone afin de relayer l’événement, Kim et ses demies-sœurs Kendall et Kylie accompagnées de l'équipe de tournage de la télé-réalité de la famille Kardashian, ainsi que Tyga ou encore Pharell Williams occupaient le front row de ce spectacle dérangeant. Sous les ovations de l'assemblée, Kanye West a terminé la marche avec fierté, sourire aux lèvres et mine comblée.
Si l'on ne peut pas retirer au chanteur le succès de ses collections, on est en droit de douter des raisons de ce triomphe. En effet, tel le triangle des Bermudes, le décor du défilé était le théâtre de plusieurs disparitions dont celle du sens de la couture, du style et de la mode en général. Tous ces éléments semblaient avoir été balayés par la simple volonté de la star d'affirmer encore et encore sa toute-puissance dans un autre domaine que celui du rap. Prétention, arrogance, folie des grandeurs et désinvolture : bienvenue dans le monde de Kanye West. 

Découvrez l'intégralité des silhouettes du défilé Yeezy Season 4.

Et retrouvez l'ensemble des défilés sur notre espace dédié.

Les mannequins tentent de rester debout en attendant le défilé © Your Name BFA Shutterst / SIPA

 

La palette monochrome du défilé Yeezy Season 4 © Your Name BFA Shutterst / SIPA

 

Les silhouettes sexy et sportswear de Yeezy Season 4 © Boudet BFA Shutterstock SIPA