Le look blogueuse de la semaine : Camille et les garçons pour un mix qui matche

Camille et les garçons c'est un blog à gros succès mais aussi un compte Instagram suivi par plus de 46.000 abonnés. "L'influenceuse" Camille Benaroche nous y propose des looks inspirants comme celui du 3 mai où la blonde ose un mix qui matche. Décryptage.

© Instagram @camilleetlesgarçons

Il fallait y penser, il fallait l'oser et il fallait que ça fonctionne : ce fut le cas de ce look qui mixe plusieurs styles et nous donne envie de se lancer dans des expérimentations pour "pimper" nos silhouettes estivales. Camille Benaroche, du blog Camille et les garçons, est une audacieuse qui a un sens aigu de la mode et du bon goût. Voilà pourquoi, en ce mardi 3 mai ensoleillé, elle sortait dans les rues de Paris dans une tenue qu'on lui envie bien qu'un brin compliquée à assumer. 
Pour la base, on reste coordonné dans des tons bleu, blanc, rouge ultra tendance, le tout dans un style un peu sportswear avec le fameux t-shirt iconique de la marque de skate Supreme et un pantalon flare Max Mara blanc avec ses bandes de couleurs sur le côté, à la façon d'un bas de survêtement. Mais plus étonnant, c'est un blazer long bleu marine à fines rayures blanches signé Minimum que Camille a décidé de mettre par-dessus cette tenue : une pièce très "working girl" qui vient donner une touche élégante et urbaine à la tenue décontractée. On a adoré qu'elle ferme ce dernier grâce à une ceinture en cuir nouée ! On ne le dira jamais assez : tout est dans le détail. La pièce phare du look a été idéalement choisie par la blogueuse. Il s'agit de l'incontournable sac Chanel matelassée 2.55 en version denim, histoire de lier habilement la partie jeune et décontractée de la tenue à la veste beaucoup plus chic et féminine.
Un sans faute pour cet assemblage risqué signé Camille et les garçons qui nous montre bien que, en matière de mode et de style, il n'y a vraiment aucune règle.

 

Starting this week by working on new article for CELG ! @audesarkamari

Une photo publiée par Camille Benaroche (@camilleetlesgarcons) le