Rencontre avec les meilleurs personal shoppers, pour des soldes de pro Isabelle Thomas, styliste personelle, blogueuse et auteure

Y a-t-il une règle de shopping qui ne s'applique que pendant les soldes ?
Ne pas acheter quelque chose parce que c'est les soldes, sous prétexte que c'est une marque qui nous épate. La couleur ne va pas, ni la forme, mais on le prend quand même. Il faut toujours se poser la question : est-ce que je l'aurais acheté au prix fort si j'avais eu les moyens ?

Quelle est votre astuce personnelle pour réussir vos achats ?
Moi je marche au coup de cœur, car ne j'ai besoin de rien. Je sais comment je fonctionne, je ne regrette jamais mes achats. Mais pour quelqu'un qui achète peu, c'est bien de faire du repérage avant, sur Internet par exemple. Parfois on peut demander à mettre de côté une pièce en boutique, aussi. Et puis il a les ventes privées organisées par les grands magasins. C'est bien parce qu'il y a moins de monde, plus de choix, et on est  plus à l'aise pour essayer. 

Quel est le mauvais achat par excellence durant les soldes et pourquoi ?
Quelque chose qui a été acheté sur un coup de tête. Le vêtement pas à sa taille. Par exemple, les chaussures qui sont trop petites ne changerons jamais de taille, même si la vendeuse dit que le cuir va se faire. Si on sent qu'il y a un truc qui ne vas pas, il ne faut pas le prendre. Le troisième pull copié-collé aussi. Le énième basique. Acheter par peur de le regretter.  Ça dépend de son mode de conso, mais si on a déjà une penderie bien fournie, si on a déjà deux fois le même, ce n'est pas la peine.

La meilleure pièce à s'offrir ? 
Un beau basique pour soi, un beau par-dessus dans un drap de laine, qu'on gardera des années et qu'on n'aurait pas pu s'offrir. Pareil pour ses chaussures, des basiques, une paire de belles cuissardes. Ou, à l'inverse, une pièce dingue qu'on n'aurait pas osé acheter au prix fort. Comme une veste léopard de créateur ou une paire de derbies argent. On se rendra compte qu'elle donne du pep à sa garde-robe. En bref, il faut bien écouter sa petite voix intérieure. Si on trépigne, c'est bon signe.

Une anecdote " soldes " à nous confier ?
Je fais du personnal shopping pendant les soldes, c'est un service intéressant, car les gens peuvent s'acheter plus de choses. Je cerne leur demande alors je leur évite d'aller vers les mêmes pièces. J'ai fait acheter un chemisier léopard Carven à quelqu'un qui n'y aurait jamais pensé. Evidemment, je ne propose pas de pièce comme ça à tout le monde, il faut que ça corresponde à la personne et l'y amener.

Un mot d'ordre, un mantra particulier pour faire du shopping en période de soldes ? 
Mon mantra, soldes ou pas soldes, c'est : " Ne ressemblez qu'à vous-même ". Durant les soldes en particulier, ce n'est pas le moment de se "rabattre sur" quelque chose, ni de copier sa voisine !

La styliste personelle, blogueuse et auteure Isabelle Thomas © Manu Fauque


 

Sommaire