Pauline Ado et Coco Ho Entretien avec deux fashion surfeuses

Du 21 au 25 août, les meilleures surfeuses de la planète seront réunies pour le Swatch Girls Pro France, organisé par la marque de montres. Membres de la Proteam Swatch, Coco Ho et Pauline Ado ont répondu à nos questions.

surfeuses arc
Drôle de décor pour ces habituées des vagues © SdP Swatch

JournalDesFemmes.com : Quand avez-vous décidé de devenir surfeuses professionnelles ?
Pauline Ado : J'ai eu le déclic en décrochant ma première qualification aux championnats du monde junior. J'ai réalisé que je pouvais y arriver. Une fois que l'on a gagné sa première compétition, on se voit bien en remporter une autre...
Coco Ho : C'est pareil pour moi. J'ai su que je voulais en faire mon métier quand j'ai gagné ma première compétition. C'était le sentiment le plus cool que j'ai jamais ressenti ! Tout le monde m'a félicitée pendant des semaines... C'est ce qui m'a inspirée et me motive toujours aujourd'hui.

Pensez-vous que l'image sexy des surfeuses discrédite le sport ?
C. H. : Nous sommes en bikini la plupart du temps, la "sexy attitude" est comme liée à notre domaine. J'aime l'idée d'être une femme athlétique, jolie et fun mais je veux aussi renvoyer l'image d'une bonne sportive. Etre respectée comme telle, pour mes performances et pas seulement pour mon apparence... Quand les marques jouent trop de cette image, ils font complètement oublier aux gens que nous sommes là pour surfer et assurer le spectacle.
P. A. : Parfois, on sort du contexte du sport... Certains en abusent et c'est dommage car une athlète c'est hyper sexy aussi ! Je pense qu'il faut trouver le juste milieu et rester classe.

coco ho
Coco Ho, dans la boutique Swatch des Champs Elysées © SdP Swatch

Et vous, faites-vous attention à votre apparence pendant les compétitions ?
C. H. : Non ! Mais peut-être que je devrais (rires). Je cherche à ce que les gens me voient comme je suis réellement : pas de maquillage, pas trop apprêtée. Je vois des filles très axées sur l'apparence et je ne veux pas devenir comme elles. Mon but reste de surfer et d'offrir un bon spectacle au public.
P. A. : J'essaie de garder une image féminine, mais j'ai quand même besoin d'être à l'aise dans ce que je porte. Je passe ma vie dans l'eau, alors je suis assez naturelle. L'avantage, c'est que lorsque je me pomponne, les gens sont agréablement surpris !

En dehors des compétition, êtes-vous une fashion addict ?
P. A. : Pas vraiment. Je marche surtout au coup de cœur, je ne suis pas à l'affût des dernières tendances. Du coup, niveau shopping, je suis un peu difficile (sourire)... Je peux en avoir marre au bout d'une heure ou bien succomber à un tas de choses !
C. H. : En venant d'Hawaï, je ne peux pas dire que j'adore la mode ! Là-bas, on porte des bikinis toute la journée. Maintenant que je voyage, je vois le monde et j'apprends. Je commence même à comprendre ce qu'est une jolie paire de bottes ! Quand je suis en vadrouille, j'aime prêter attention à la manière dont je m'habille. Mais dès que je suis dans mon "habitat naturel", je redeviens cette fille de la plage. D'ailleurs, j'essaie toujours d'apprendre à me maquiller correctement (rires)...

pauline ado
Pauline Ado, sa planche et la Tour Eiffel © SdP Swatch

Comment choisissez-vous vos maillots de bain ?
P. A. : Avant tout, il faut que ça tienne ! Sur la planche, on bouge, on peut tomber. Ce ne serait pas très agréable de se retrouver topless (sourire). Il faut aussi que mon corps soit mis en valeur, et que je ne me retrouve pas avec de grosses traces de bronzage. Ce n'est pas évident de trouver le maillot qui allie tout ça !
C. H. : Je suis en maillot de bain depuis que je suis petite. Mais j'ai l'impression que plus je grandis, plus il rétrécit (rires). Nous sommes à l'aise avec certaines parties de notre corps, donc ça me semble normal que l'on se mette en valeur. Je pense qu'il suffit de savoir ce que l'on aime, de le montrer sans trop en dévoiler... Mais pas pendant les compétitions !

Swatch Girls Pro France 2013  
Du 21 au 25 août 2013

Hossegor - Seignosse, France
Site : www.swatchgirlspro.com