"Oser, c'est aller au bout de ses envies et faire ce que l'on aime avec passion" "Aujourd'hui, la lingerie est acceptée comme un accessoire de mode"

chantal thomass a donné à la lingerie ses lettres de noblesse
Chantal Thomass a donné à la lingerie ses lettres de noblesse © SdP Chantal Thomass

Quel regard portez-vous sur la féminité aujourd'hui ?
Aujourd'hui, assumer sa féminité est beaucoup plus accepté par les femmes mais aussi par les garçons. On le voit avec le rapport à la lingerie. Beaucoup de jeunes couples viennent acheter ensemble des dessous et des hommes viennent seuls à la boutique pour faire des cadeaux. La lingerie est désormais acceptée comme un accessoire de mode : on a envie de changer et de porter des jolis dessous. Pour se montrer d'une part, mais principalement pour soi, pour se faire plaisir.

Que pensez-vous du retour de la mode rétro en lingerie ?
La mode est cyclique, on observe toujours des retours dans la mode. C'est une évolution : il y a eu le string, jusqu'à ce que l'on ne puisse plus en voir, puis les boxers et maintenant la culotte. En ce moment, c'est la mode des années 1950 qui revient, une tendance initiée par Dita Von Teese avec son côté pulpeux et sa féminité assumée. Tout cela donne envie de créer de nouveaux modèles.

 

Sommaire