Delphine Manivet : "Ce que j'aime passionnément, c'est rendre les femmes belles, très belles"

La célèbre créatrice de robes de mariée a choisi La Redoute pour présenter sa première ligne de robes de soirée au cœur du catalogue automne-hiver 2012-2013. L'occasion pour nous de rencontrer cette magicienne de la robe et d'en savoir un peu plus sur cette ligne et son univers. Rencontre.

robe longue noire delphine manivet pour la redoute
La longue robe noire Delphine Manivet pour La Redoute, disponible à partir de novembre 2012 © SdP La Redoute

Après la création de robes de mariée, pourquoi les robes du soir ?
En vérité ça faisait très longtemps que j'avais envie de le faire et je n'avais pas encore eu l'occasion. Pour moi c'était une vraie opportunité. En fait j'avais toutes les copines de mes mariées qui sans arrêt me demandaient quand est-ce que j'allais faire des robes ! Et donc grâce à La Redoute - car c'est quand même des prix intéressants pour toutes mes copines et moi-même en fait -, c'était vraiment l'occasion pour m'exprimer sur la robe du soir.
Un mannequin présente une de ses nouvelles longues robes noires (cf. Photo ci-jointe), qui sortira en novembre 2012...  
Là j'ai vraiment fait une robe que moi je voulais porter : je me suis fait plaisir sur cette robe !

Est-il plus facile de se projeter sur des robes du soir que des robes de mariée ?
Non ! Mais pour moi c'est vraiment le même métier. C'est-à-dire que quand je vois une fille, n'importe qui, je vois des robes sur chacune d'entre elles, c'est mon métier et comme cela que je fonctionne. Et donc pour moi c'est vraiment pareil : c'est juste rendre une femme belle pour un événement, que ce soit une soirée ou un mariage. Ce sont des moments assez courts sur lesquels on travaille très longtemps, mais il faut faire beaucoup d'effet en très peu de temps. C'est la même chose pour les robes de mariée et les robes du soir.

combinaison delphine manivet pour la redoute
Combinaison Delphine Manivet pour La Redoute, collection fêtes 2012 © SdP La Redoute

Et qu'en est-il de la combinaison au coeur de cette collection ?
J'aime bien l'idée des robes mais je trouve qu'on peut être aussi ultra féminine dans une combinaison. Donc c'est ma version de la combinaison, je pense qu'on en trouve pas beaucoup des comme cela. Elle est bustier, mais elle est large, expressément, avec une structure qui est différente de ce qu'on a l'habitude de voir.

La petite robe noire, c'est le basique du vestiaire féminin...
Oui, et c'était l'exercice sur lequel j'avais envie de m'exprimer. Ma version de la petite robe noire. Ou "grande" justement, pas "petite" en fait. Totalement démesurée. Parce que c'est vrai qu'on dit toujours " petite " robe noire, je ne sais pas pourquoi... Parce que c'est plus simple, dans cette idée de "petite robe noire", d'imaginer quelque chose de facile. Toutes ces robes que j'ai créées pour La Redoute sont infroissables, on peut les mettre petites dans sa valise, que ce soit les Jersey ou autres. Donc c'est petit en un sens, mais pas dans la matière, parce qu'il y a des mètres et des mètres de tissu. Ce sont des matières qui sont très lourdes volontairement.

Est-ce que vous aimeriez lancer une ligne prêt-à-porter avec autre chose que des robes ?
Non ! Mon métier et ce que j'aime passionnément c'est rendre les femmes belles, très belles. Et donc je pense que vraiment ma vocation c'est ça, de faire de l'habillé, préparer des robes pour des moments particuliers de femmes. Même si bien sûr j'ai une idée sur ce qu'on pourrait porter tous les jours, mais je pense que là où les jeunes femmes m'attendent, c'est sur de l'habillé. Donc je pense que je ne ferai jamais des jeans ou des blousons, même si j'adore et que j'en porte tout le temps ! Mais, mon exercice c'est de faire une robe pour un moment particulier.

robe bustier delphine manivet pour la redoute
La robe bustier (149 euros) et la pochette (99 euros) de Delphine Manivet pour La Redoute © SdP La Redoute

Qu'est-ce qu'on trouve dans votre dressing ?
Alors, je suis une maman qui a deux enfants et donc je mets très peu de temps pour m'habiller le matin, j'ai à peu près dix minutes pour me préparer avant de les préparer eux. Donc en général je fais des choix très simples ! Je vais à l'essentiel, et la simplicité paie toujours. En général je choisis une pièce forte et tout le reste disparaît autour de celle-ci : c'est mon secret pour avoir un look bien et en même temps hyper confortable. Parce que je cours, je prends le métro, j'ai mes enfants, les cartables... Ce qu'on trouve dans mon vestiaire... L'été, des baskets, un débardeur long et souvent un petit blouson en jean. L'hiver, je suis en Ugg ! Ce ne sont pas les chaussures les plus élégantes de la planète mais c'est très confortable et finalement elles donnent un look assez vite, même si on n'a pas eu le temps de le préparer et de le penser.

Une addiction mode ?
Oui ! Comme beaucoup de filles... J'adore les chaussures et les sacs ! Aujourd'hui c'est ma période chaussures, j'étais très dans les sacs, mais en ce moment je commence à me dire que les gens n'ont plus envie de sacs... Je ne sais pas pourquoi, je crois qu'il y a une envie de se libérer de ça. Et donc je suis plus sur la chaussure en ce moment ! Le sac je commence à le laisser tomber, mais en général je les aimes très très gros ou très très petits, pas tellement entre les deux !

Des marques, des créateurs ?
J'adore Phillip Lim, Alexander Wang... C'est en ce moment les gens que j'aime. Après il y a évidemment les grandes maisons etc. mais comme je suis une créatrice, je suis forcément plus attirée par des gens qui font des choses un peu différentes j'imagine.

Et pour les chaussures ?
Oui, j'adore Gianvito Rossi. Je ne supporte plus Louboutin ; je trouve qu'on a trop vu, mais c'est très personnel : en fait à chaque fois qu'il y a quelque chose qui se démocratise ou qu'on voit partout, moi j'en ai moins envie en tout cas. Donc je trouve que Gianvito Rossi fait des chaussures absolument incroyables, avec des cambrures folles : c'est assez ruinant ! J'adore les chaussures Céline également.

 Où acheter la collection : sur le site de La Redoute ou vente par correspondance