La success-story du jean racontée

Toujours décliné, sans cesse renouvelé, jamais démodé : le jean a traversé le XXème siècle sans prendre une ride. Petit retour sur son histoire.

Jeans : l'histoire d'un succès
© 123RF - ziashusha

Créé dans les années 1850 par Levi-Strauss, le jean a su s'imposer sur la planète mode en très peu de temps, jusqu'à devenir LE vêtement du XXème siècle. Le secret d'une telle longévité réside dans les changements de style qu'il a opéré et les différentes personnalités qui l'ont arboré.

Stars hollywoodiennes

Symbole de l'Amérique par excellence, l'image du cow-boy vêtu de son blue jean envahit le monde dès les années 1960, véhiculée par des campagnes publicitaires internationales, mais surtout par des stars américaines. Après les westerns de Gary Cooper, c'est au tour de Marlon Brando, de James Dean et d'Elvis Presley d'arborer fièrement leur denim. Côté femme, la sublime Marilyn Monroe est une des premières à porter le jean, inspirant de nombreuses femmes dans le monde. Il n'en fallait pas plus pour que le jean s'impose en quelques années comme un vêtement pratique et confortable, mais surtout comme un symbole d'anticonformisme et de la liberté.

Mouvement hippy

tendance birkin
Jane Birkin posant en jean pour Lee Cooper, dans les années 1960 © DR Lee Cooper

Après les grandes stars hollywoodiennes, le jean descend dans la rue au cours des années 1970, avec le mouvement hippie. Customisé et rebrodé de fleurs multicolores ou délavé, il se porte obligatoirement en version "patte d'éléphant". Jane Birkin en est alors l'icône parfaite. On se souvient évidemment de la célèbre pochette d'album où la muse de Serge Gainsbourg pose vêtue d'un simple jean, ou encore cette campagne où la comédienne devient l'égérie de Lee Cooper.

Renouveau dans les années 1990

Dans le milieu des années 1980, on le porte délavé et troué. A l'instar de la popstar Madonna qui arbore le sien ceinturé haut et lacéré aux genoux sur ses tournées mondiales. Mais , à cette époque, le jean passe de mode pour revenir en force dans les années 1990. Plus élégant et plus haut-de-gamme, le jean commence alors à intéresser les plus grands créateurs.