Vanessa Paradis et sa divine idylle avec la mode

L'histoire d'amour entre Vanessa Paradis et le style ne ressemble à aucune autre. De la jeune ingénue à l'égérie Chanel assurée, en passant par ses variations sur le même thème bohème, zoom sur le parcours stylistique d'une chanteuse et actrice anoblie par la mode.

Nous sommes en 1987 lorsque la France découvre la toute jeune Vanessa Paradis (14 ans) et son titre phare "Joe le taxi". Silhouette filiforme, dents du bonheur, voix fumée et pull rose saumon sur le dos, le petit bout de femme devient rapidement un phénomène et passionne ses fans comme ses détracteurs. Ses looks d'ado tout droit sortie des cours, ses apparitions sur le tapis rouge et même ses OOTD dans les rues de Los Angeles sont décortiqués, analysés et collés au mur de toutes les victimes de la mode du monde entier, preuve qu'elle est devenue avec le temps, une véritable icône inspirante.   

Le style de la jeune Vanessa Paradis 

À ses débuts, l'adolescente arbore un style des plus épurés, le plus souvent en jean et t-shirt avec un chapeau vintage sur la tête et de temps à autre une veste en cuir. Pour les grandes occasions, elle ne jure que par la petite robe noire. Un uniforme et une dégaine qui évoquent déjà les paroles "Dès que tu me vois, tu sais que c'est moi" bien avant qu'elle ne le chante elle-même.
Sa rencontre avec la maison Chanel en 1991 va bouleverser sa vie et bien entendu son style. Le petit oiseau Coco dans sa cage dorée prend son envol, en arborant désormais des pièces de créateur (jupe longue, veste en brocard, robe charleston, smoking élégant entre autres). Conquise par le travail de Karl Lagerfeld, elle lui restera fidèle tout au long de sa carrière. "C'est un privilège de se dire qu'on a pu travailler avec lui, l'écouter parler, discuter avec lui, être habillée par lui. C'est une grande grande grande chance !" avouait-elle avec passion au micro de Vogue Paris en janvier 2017.
Pour honorer son titre d'égérie, la jeune femme accorde beaucoup plus d'importance à son look, tout en étant très inspirée par le style unique de Johnny Depp, son compagnon. 

Le look bohème de Vanessa Paradis 

Au début des années 2000, désormais maman de deux enfants et expatriée aux Etats-Unis, l'interprète de "Marilyn et John" change complètement de dressing. Elle continue d'écumer les défilés Chanel habillée avec des pièces de la griffe, mais, en revanche, dans sa vie de tous les jours et sur scène, elle adopte un style bien différent. Robes longues en tissu fluide, bottines, blouses à imprimé animalier, étoles légères nouées à son cou, accessoires ethniques, jean délavé, la chanteuse de génie se découvre un goût pour le bohème. Interrogée par le journal britannique The Guardian en 2008, elle explique : "Maintenant que je suis mère de deux enfants, j'ai tendance à aller vers des vêtements plus confortables du matin au soir, c'est pour ça que je suis folle du style bohème. Le tapis rouge, ça me fait peur, c'est comme être un animal au zoo". Pourtant, elle est une habituée des dits red carpets. César, Oscars, montée des marches à Cannes, Victoires de la Musique, on ne compte plus ses apparitions remarquées en robe de créateur à l'entrée des cérémonies les plus prestigieuses. 

Vanessa Paradis : quadra fashionista joyeusement moderne  

Son album Love Songs en 2013 marque la renaissance d'une jeune quarantenaire on ne peut plus heureuse et bien dans sa peau. On la retrouve aux défilés Chanel ou au Festival de Cannes plus tendance que jamais avec des jupes taille haute, du rose Millenial, des pantalons larges, des tops à sequins, des vestes à carreaux ou encore des blazers et manteaux oversize. Même si elle a passé le flambeau d'égérie Chanel à sa fille Lily-Rose Depp, Vanessa Paradis est l'antonyme même de la célébrité has been ou bloquée dans les années 2000 - à bon entendeur Lindsay Lohan, Britney Spears et Paris Hilton -.
Engagée et baptisée par le père Karl Lagerfeld, le fils H&M et le Saint-Esprit Miu Miu, Vanessa Paradis était vouée à être une icône immortelle de la mode, qui n'a de cesse de lui dire le mot je t'aime. Ainsi, si dans sa caisse, la musique à Joe c'est la rumba, dans la mode, l'icône qui donne le la, c'est Vanessa. La preuve en 50 clichés. 

Voir aussi :