Jacquemus

Biographie

Date de naissance 1/16/1990
Lieu de naissance Salon-de-Provence
Pays France
Profession Créateur de mode
Entourage Jeanne Damas, Caroline de Maigret
Site www.jacquemus.com/

Simon Porte Jacquemus, ou la mode ludique

Simon Porte Jacquemus ne se départit jamais de son sourire enjôleur. Autodidacte, le jeune créateur assume son indépendance. Spontané, il revendique son style bleu, blanc, rouge !

Simon Porte Jacquemus, du buzz et une ascension fulgurante

Né en 1990, Simon Porte Jacquemus est un enfant d'Internet. Avec lui, tout va vite, très vite ! À l'âge de 18 ans, il monte à Paris pour intégrer l'école de mode ESMOD. Déçu du manque d'enthousiasme de ses camarades, il la quitte au bout de seulement trois mois. Il obtient ensuite un stage chez Citizen K, le magazine de luxe. Là encore, il abdique au bout de six mois, ne supportant pas la hiérarchie ! Autodidacte et indépendant, il décide de créer sa collection. Il n'a alors que 20 ans et rien de concret sur son CV. Avec Simon Porte Jacquemus, tout est dans l'audace et l'amusement. En juillet 2010, il lance sa première collection sur Internet et reçoit ses premières commandes. Une invitation à aller encore plus loin... Lors de la Vogue Fashion Night Out, à Paris, il fait entrer six copines vêtues de ses créations dans les boutiques participant à l'événement. Comme son audace paie auprès des clientes, il réitèrera en 2011, avec sa collection "Ouvrière" : il s'invite au défilé Dior !

Simon Porte Jacquemus : à chaque défilé, une histoire

Simon Porte Jacquemus n'a que 22 ans lors de son premier défilé à la Fashion Week parisienne. Fidèle à ses principes, c'est via Facebook qu'il contacte le mannequin Caroline de Maigret pour la convaincre de défiler avec sa collection printemps-été ! Simon Porte Jacquemus est dans la spontanéité. Tous ses défilés sont organisés selon une histoire simple : la fille en rayures qui flâne à la piscine, la fille qui part en vacances à La Grande Motte, dans un décor de salle de jeux. Pour le défilé Jacquemus printemps-été 2015, ce sera "Les parasols de Marseille" : robes de plage avec rayures façon transat, cheveux mouillés et teint hâlé. Même si Simon Porte Jacquemus se retrouve parmi les finalistes du prix LVMH, en 2014, puis signe une collection avec La Redoute, il souhaite intimement rester propriétaire de sa marque, Jacquemus, du nom de jeune fille de sa mère, décédée alors qu'il n'a que 19 ans. Ses collections sont vendues dans quelques boutiques à Londres, New York ou encore Aix-en-Provence. Pour assurer son autofinancement, le matin, il coupe ses créations sur lui, dans son appartement ; l'après-midi, il travaille comme vendeur pour Comme des garçons, à Paris.

Bleu, blanc, rouge

Avec ses tissus "Made in France", Simon Porte Jacquemus porte haut les couleurs de la France. Le blanc, le bleu et le rouge reviennent sans arrêt. Il n'est pas rare de voir sur ses tenues un drapeau tricolore. Un style qui rappelle l'insouciance des années 1980. Rien de sexy dans la femme Jacquemus, c'est du rustique, des cheveux en pagaille, des chaussures plates et des vêtements gais. La femme de tous les jours, celle qui prend le métro, qui fait ses courses... Son enfance provençale explique peut-être cela, même si le jeune homme a perdu son accent chantant ! Simon Porte Jacquemus grandit entre Avignon et Marseille. Bien que paysans, ses parents lui font partager leur passion : la décoration pour la mère, la musique pour le père. En 2009, le décès de sa mère lui ouvre les yeux : il n'y a pas de temps à perdre pour assouvir ses volontés. Il décide de prendre son nom de jeune fille et d'appeler sa griffe Jacquemus. Sa muse ? L'image de la femme éternelle.

Actualités

Dossiers