Les gants, un accessoire hivernal indispensable

Quand les températures sont très basses, il est toujours plaisant d'avoir une jolie paire de gants. Les gants sont un accessoire de mode essentiel pendant la saison hivernale. Découvrez leur histoire et les différentes sortes de gants !

L'histoire des gants

Les origines des gants remontent à l'Antiquité. Avant d'être utilisés pour lutter contre le froid, les gants étaient portés par les femmes européennes au XIIIe siècle comme ornements. Ils étaient fabriqués en lin ou en soie. A partir du XVIe siècle, les gants sont répandus dans les familles royales. La reine Elizabeth avait une préférence pour les gants brodés et sertis de pierres précieuses. Certains rois comme Jean d'Angleterre ou Edouard Ier ont même été enterrés avec une paire de gants. En France, les gants ont commencé à être fabriqués dès le XIVe siècle.

Les différentes sortes de gants

Forts de leur succès, les gants n'ont cessé de se développer laissant place à de nombreux modèles différents. Les gants classiques (ceux qui couvrent la main et chaque doigt de façon séparée) sont proposés dans de nombreuses matières comme le cuir, les peaux ou la laine. Les femmes élégantes ont tendance à préférer ceux en cuir. Il existe aussi les moufles. Elles protègent généralement mieux les mains du froid mais elles sont moins pratiques : il n'y a pas de séparation entre les doigts (juste le pouce). Les mitaines ressemblent à des gants sauf que la partie recouvrant les doigts a été coupée, laissant plus de liberté. Elles s'arrêtent au poignet ou au coude et sont souvent choisies pour un effet de mode.