Tour du Monde en 80 Styles / Pérou / Puerto Maldonado / #35

Cela m’a toujours fascinée d'imaginer qu'encore aujourd'hui on trouve, dans certains coins reculés de la planète, des tribus qui n'ont jamais été en contact avec le monde extérieur ou qui refusent tout simplement d'adopter un mode de vie "moderne". Pour preuve, Kori, la chica de la jungle.

A Puerto Maldonado, une petite ville polluée à l'entrée de la jungle péruvienne - ici on dit ‘selva’ - j’embarque sur une des pirogues qui attendent sous un immense panneau publicitaire pour un chaman local. Après une heure sur les eaux boueuses infestées de crocodiles et de piranhas, j'y suis - ‘la communidad nativa’.

Je suis accueillie par un petit vieux légèrement vêtu avec des plumes sur la tête. Il me parle de sa culture en quechua et en espagnol.

C'est là que Kori, qui se cachait jusque là, vient créer l’hystérie photographique.

Alors que le grand père fait une démonstration d'allumage du feu avec son fils, Kori vient me demander du chocolat. Je n’ai qu’une pomme mais la star du village l’accepte !

Le grand père nous explique qu'ici, ils préservent la tradition de leurs ancêtres. Ils fabriquent leurs vêtements avec l'écorce des arbres et vivent de la pêche et de la cueillette. Je me dis que ce ne doit pas être simple tous les jours quand, quelques heures plus tard, de retour en ville, je croise le fils en basket et tee shirt en train de faire de la "cueillette" au supermarché.

Solpayki Kori !