"Dear Charlotte" by Vanessa Pinoncely

La marque de bijoux "Dear Charlotte" a contribué à lancer le style néo-vintage "chic et rock "et s'adresse à toutes les femmes pour lesquelles le romantisme reste encore très tendance !

Vanessa Pinoncely a le charme délicat des bijoux qu’elle crée.

C’est en craquant littéralement pour un médaillon ancien sur un marché aux puces londonien et après la naissance de sa fille, qu’elle décide de fonder sa marque «Dear Charlotte» en 2011. Déjà rodée au monde de la joaillerie grâce à son long passage chez Vogue, la jeune-femme a l’œil affûté et rêve de vintage remis au goût du jour.

Pour ne pas tomber dans la facilité, elle se met en quête de matériaux aux patines véritables, polis par les années, empreints d’histoire et d’un savoir-faire souvent disparu. Boutons de portes ciselés, médailles, breloques militaires ou rubans de passementeries, tout peut être sujet  à réflexion et à réinterprétation pour Vanessa et son équipe. Ses lieux de prédilection : les boutiques des châteaux regorgeant des références historiques dont elle aime nourrir son travail, mais aussi tous les endroits qu’elle découvre durant ses voyages.

Après avoir beaucoup travaillé le vermeil dans des pièces désormais célèbres comme les bagues ou les manchettes (l’ «Impératrice» est un best-seller), la collection été 2013 s’est colorée d’une ligne  «Trésors by Dear Charlotte» très peps, et aux influences ethniques superbement maîtrisées : toujours dans la douceur et l'élégance.

«Dear Charlotte» a gagné ses marques de noblesse avec intelligence (les tarifs sont très raisonnables) et ce "je ne sais quoi" d’un peu rock qui fait toujours la différence.

http://www.dearcharlotteshop.com

Manchette Impératrice : 150 euros
Collier tressé vert d'eau : 70 euros
Bracelet Cheyenne : 67 euros