Cortègement vôtre... Bien chapeautée

Chapeau or not chapeau pour un mariage ? Une question à laquelle Laurence Bossion peut répondre avec sa longue expérience...

Comme je suis modiste (je crée des chapeaux), c’est tout naturellement que l’on m’a proposé de vous conseiller sur ce sujet. Ouf ! Cela tombe plutôt bien car dans d’autres domaines, j’aurais eu quelques difficultés. Il faut savoir que je suis une grande bavarde mais l’écriture n’est pas mon moyen d’expression habituel. Cependant je vais vous parler de mode grâce à cet accessoire qui est essentiel.

Alors le sujet de cette première rencontre : vous êtes invitée à un mariage.

Vous voilà alors devant le douloureux questionnement d’une femme : je n’ai plus rien à me mettre ou comment m’habiller… Nous  partirons du principe que cette étape est déjà franchie et nous voilà devant un autre souci, le vrai pour nous : le choix du chapeau.

Vous pouvez adopter deux attitudes différentes :

1/ Je dois mettre un chapeau et je déteste cela, oui oui je l’ai déjà entendu……

2 / J’ai très envie d’en porter mais lequel ?

Si vous détestez les chapeaux parce que cela fait trop "belle-mère", je crois qu’il ne faut pas vous bloquer mais simplement s’ouvrir sur tout ce qui se fait depuis quelques temps. En effet le choix est infini et je n’ai jamais vu une femme à qui j’ai dû dire : "désolée, rien ne vous va !" Je trouve toujours chapeau à la tête de mes clientes pour ne pas dire chaussure à son pied. Vous n’êtes nullement contrainte de porter un chapeau classique avec une déco triste et ringarde.

Je vois d’ailleurs le chapeau comme un moyen d’expression plus personnel. C’est d’ailleurs celui qui est le plus proche de votre tête, non ?

On se doit donc d’y ajouter une touche de fantaisie, un petit truc décalé mais pas forcément déjanté.

Mais qui êtes-vous dans ce mariage ? La sœur, la meilleure amie, la maman, la tante ? Votre lien peut aussi peut aussi vous aider à choisir plus ou moins grand et plus ou moins extravagant.

La taille n’est pas d'ailleurs le critère de réussite. On peut en effet porter une coiffe plus petite ou complétement sur le côté. Il faut simplement que cela soit cohérent avec votre tenue, votre silhouette et votre humeur. Si votre tenue est compliquée et très travaillée (drapé, incrustation, broderie, volants….) mieux vaut rester simple pour la touche finale. Si votre tenue est plus simple mais chic (robe 3 trous, tailleurs cintré, taille marquée, ou même smoking) vous pouvez vous lâcher et porter presque tout. Le choix de la coiffe donnera alors un style un brin rock, glamour ou poétique.

L’harmonie des couleurs et des matières est importante. Personnellement, je n’adhère pas au total look ton sur ton que ce soit dans le rose bonbon, le gris-gris, ou taupé- taupé. Je préfère des camaïeux et ajouter une touche de couleur que vous pourrez retrouver sur vos chaussures, sacs, ongles ou pas. Trouvez la couleur qui vous sied au teint et convienne à votre personnalité et votre style.

Le mariage entre la coiffe et la coiffure doit être évident. L’équilibre et l’harmonie de votre silhouette passe aussi par là. En effet une petite coiffe ne sera pas toujours mise en valeur avec des cheveux lâchés. L’œil doit être guidé vers un point et non perdu par une juxtaposition de volume et matière.

Il faut aussi tenir compte de l’heure à laquelle vous pensez porter votre  chapeau.  Pour le matin, n’en faites pas trop, pour un mariage civil restez plutôt ville-chic.

S’il y a plusieurs temps forts durant le mariage et que vous avez prévu plusieurs tenues, il faudra prendre en compte toutes les tenues et les heures. Vous ne porterez pas la même chose avec une robe longue du soir et une robe droite avec manteau à la Jackie O. Vous pouvez même porter un chapeau pour la cérémonie religieuse puis une coiffe pour le cocktail et le dîner avec la même tenue. Vous pouvez aussi  garder votre bijou de tête pour danser. Alors que vos amies n’ont plus de parure, vous êtes visiblement la plus jolie à table. Vous resplendissez. Les dingues de chaussures n’auront plus qu’à trépigner. En attendant l’ouverture du bal, personne ne pourra remarquer leur dernière folie, alors que vos yeux seront pétillants soutenus par quelques brins de voilette, accompagnés d’un petit élan de plumes et juste une touche de paillettes qui viendront capter la lumière.

Le choix du chapeau a l’air complexe mais pas d’angoisse. Cela devient vite ludique. Et dès que vous aurez passé le cap du 1er essayage face au miroir, vous prendrez vite un grand plaisir à vous transformer au fil des essayages.