Pâtisserie Hugo & Victor : quand l'univers de la mode se décline dans la cuisine

En pleine période de fashion week, ma recette miracle pour tenir le coup : un détour à la pâtisserie Hugo & Victor qui marque déjà sa 1ère bougie.

Comme les collections de prêt-à-porter ou hde aute couture, Hugo & Victor mettent en scène une déclinaison de parfums à chaque saison. Persuadés de l’importance de la saisonnalité en pâtisserie, ils proposent uniquement des desserts issus des fruits du marché. Et ça me va bien ! La mirabelle, l’orange sanguine ou la cerise s'offrent à moi pendant trois semaines et le combawa pendant trois mois. Ouf ! Ça espace un tout petit peu mes tentations.


En plus de l'élégance, la créativité des pâtisseries et leur packaging, s'arrêter chez Hugo & Victor, c'est d'abord admirer un superbe lieu de shopping gastronomique avec tous les codes du luxe réunis (nacré, brillance et transparence...). A l'occasion de leur un an, Hugo & Victor ont même ouvert une nouvelle boutique rive droite, au 40 boulevard Raspail, soit à deux pas du Bon Marché pour les fashionistas. Et de l'autre côté de la Seine, un corner tout chocolat est proposé au Printemps de la mode.











Confidence pour confidence, mon pêché mignon reste le mille-feuille caramel et son feuilletage tellement croustillant qu'il ferait succomber n'importe quelle femme au régime. Et quand je craque sur les bonbons au chocolat présentés dans leurs coffrets noirs, au petit nom "Carnets des Ecrivains", j'ai l'impression de ressortir d'une boutique de luxe sans l'inconvénient d'avoir brûlé ma carte gold.


Vous connaissez maintenant mon lieu de shopping gastronomique et de nombreux clients modeux comme Colette, Prada, Din Van... Courez-y vite !