Victoria's Secret à Paris : décryptage du défilé événement

C'est l'événement mode de cette fin d'année ! Pour la première fois depuis l'instauration des défilés Victoria's Secret, les anges de la marque de lingerie américaine ont fait le show à Paris. Décryptage d'une soirée qui a laissé la capitale sens dessus dessous.

© Marechal Aurore/ABACA

Mercredi 30 novembre, Paris s'est réchauffée de quelques degrés grâce au défilé tant attendu de Victoria's Secret. Cette grand-messe de la lingerie est l'un des événements les plus réputés et les plus commentés de la planète, en France, Etam s'inspire même de la marque en organisant des défilés du même genre depuis 2008
À chaque édition, le rendez-vous Victoria's Secret attire des millions de spectateurs et de téléspectateurs grâce des mises en scène grandioses, un cortège de tops légendaires et des performances inédites d'artistes réputés. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette année, le show - retransmis le 5 décembre sur CBS et sur la chaîne YouTube de Victoria's Secret - a tenu toutes ses promesses.
Pour la première fois, c'est au cœur de la capitale française, sous une nef du Grand Palais toute de rose vêtue, que les anges les plus sexy de la planète ont présenté les nouveautés de la griffe. Un lieu qui n'a pas été choisi au hasard, puisque cet écrin grandiose accueille tous les ans les défilés les plus prestigieux de la fashion week, dont ceux de Chanel. Au premier rang, un parterre de stars triées sur le volet ont assisté à l'épopée des sirènes en dessous

© LaurentVu/SIPA

L'ascension des anges dans la capitale
En cette fin novembre, Paris s'est vue envahir par les tops les plus célèbres du monde. Sur le podium, pas moins de cinquante mannequins composaient le casting de rêve du show
Parmi les plus connus, Kendall Jenner a fait la fierté de sa famille sous ses ailes emplumées. Irina Shayk - actuellement en couple avec Bradley Cooper - a surpris l'assemblée avec une silhouette arrondie qui pourrait cacher un heureux événement. Alors que la française Cindy Bruna a porté haut les couleurs du pays. Alessandra Ambrosio n'a pas fait défaut à sa réputation de top légendaire.
De son côté, Jasmine Tooks a illuminé la scène grâce au Fantasy Bra. L'apparition de ce modèle unique, paré d'émeraudes et de diamants et d'une valeur de 3 millions de dollars, est en effet l'un des moments forts du défilé. 
Enfin, les projecteurs se sont braqués sur Bella Hadid qui faisait ses premiers pas d'ange Victoria's Secret. Hormis cette grande première, la sœur de Gigi, bien évidemment elle aussi de la partie, a attiré tous les regards du fait de la présence sur scène de son ex-compagnon, The Weeknd.

© LaurentVu/SIPA

Des performances de haut vol
Après Taylor Swift, Maroon 5 ou Rihanna les années précédentes, le défilé a, une fois de plus, réuni le gratin de la musique. En pleine promotion pour la sortie de son nouvel album, Lady Gaga a entonné son tube "Million Reasons" et s'est distinguée par ses tenues griffées Saint Laurent ou Azzedine Alaïa pendant que le très en vu The Weeknd a assuré le show tout en croisant le regard de Bella Hadid. Enfin, Bruno Mars a terminé d’électriser la foule avec son tube "24K Magic" sous une explosion de confettis et d’applaudissements.

©  West Ian/PA Photos/ABACA

Et la lingerie dans tout ça ? 
Qu'on se le dise, la mise en scène, les people et les tops font souvent de l'ombre à la véritable star de l’événement : la lingerie. Pourtant, Victoria's Secret a vu les choses en grand pour sa collection 2016 qui oscille entre fantaisie, glamour et sexy
Comme à l'accoutumée, les pièces incroyables ont rythmé le podium à travers une scénographie surchargée. Après une ligne qui a fait la part belle à la couleur et aux plumes façon carnaval de Rio, la poésie a bercé la scène par le biais de parures fleuries pastel. Quelques dessous sporty ont précédé des sous-vêtements en dentelle noire affriolants. Enfin, le clou du spectacle, le Fantasy Bra, a donné le coup de grâce à une collection toute de sequins et de paillettes.
Une chose est sûre, Paris n'est pas prête d'oublier le passage des anges Victoria's Secret en son sein.

© Marechal Aurore/ABACA