Défilé Fenty Puma by Rihanna, Marie-Antoinette descend dans la rue

Mecredi 28 septembre, Rihanna s'est invitée dans le calendrier de la fashion week parisienne afin de présenter la collection printemps-été 2017 de Fenty Puma by Rihanna. Décryptage de ce défilé qui a transformé les tops en Marie-Antoinette sportswear.

© WWD/Shutterstock/SIPA

Hôtel Salomon Rothschild pour le décor, violons et hip-hop en bande son, hoodies, corsets, vestes militaires, voilettes et casquettes sur le podium : bienvenue dans le monde anticonformiste de Fenty Puma by Rihanna. Si la popstar a présenté son tout premier show à New York, c'est à Paris qu'elle a décidé de livrer les fruits de sa collection printemps-été 2017.
Après avoir misé sur le noir et blanc et le sexy sportswear pour l'automne hiver 2016-2017, la directrice artistique de la marque de sport et adepte des collab' mode prend un virage baroque pour la belle saison. Dans une palette poudrée allant du rose au vert en passant par le blanc, la chanteuse s'est amusée à marier deux entités antinomiques. Ici, le style français du 18ème siècle se mêle à l’esthétique urbaine pour donner naissance à la toute nouvelle allure de la griffe. Les corsages apparaissent sur des sweat-shirts oversize, les bombers fricotent avec la soie et la résille, les nuisettes se dévoilent sous de longues capes de pluie et le brocard se révèle sur des doudounes sans épaules.
Sous des casquettes lacées par des rubans ou sous des capuches satinées, le gang impérial de Riri arbore de jolies perles précieuses en collier, en boucles d'oreilles, ou en piercing... Et si la Marie-Antoinette de Sofia Coppola porte des Converse, celle de Rihanna se pare bien évidemment des nouvelles it-shoes de la maison, des sneakers satinées à talons compensés et crantés ou des bottes à talons aiguille. Les hommes arborent quant à eux des survêtements sur des caracos ou des liquettes transparentes sur des pantalons larges. Mais surtout, ils détiennent au creux de leur bouche des bagues en diamant prêtes à glisser sur les doigts de ces dames.
À la fin de ce joyeux clash entre rococo et sportswear, Rihanna ferme la marche masquée par un éventail brodé Puma, et souligne que de la Cour à la rue, il n'y a qu'un pas.

Le gang impérial du printemps-été 2017 de Fenty Puma by Rihanna © WWD/Shutterstock/SIPA