Défilé Christian Dior Croisière 2015/2016, une collection multifacette

Le 11 mai 2015 avait lieu le défilé Christian Dior Croisière 2015/2016 dans le Palais Bulles à Cannes ; une collection joueuse et fonctionnelle aux multiples visages.

© Christian Dior

De saison en saison, le fossé se creuse entre les personnages rocambolesques de Dior sous le régime Galliano et le minimalisme insufflé depuis 2012 par Raf Simons. Pourtant, la signature de Christian Dior se retrouve toujours dans les collections du designer belge, qui étudie les archives et revisite le style Dior à sa manière. Le 11 mai à Théoule-sur-Mer près de Cannes, la maison française présentait son défilé Croisière 2015/2016 dans le Palais Bulles, une demeure faramineuse et qui n'est autre que l'actuelle maison de Pierre Cardin, formé chez Christian Dior dans les années 40. "Par bien des points, cette vision architecturale ne se rapproche d’aucune autre", confie l'actuel directeur artistique de la maison. "Elle est plus humaine que rationnelle, elle représente l’individualité et la légèreté. C’est un endroit qui me fascine depuis de nombreuses années et je suis vraiment ravi de pouvoir y présenter cette collection", poursuit Raf Simons.

Après avoir voyagé à Palm Springs pour le défilé Louis Vuitton Croisière 2015/2016, nous voilà donc de nouveau projetés dans un monde où architecture et mode s'influencent, s'entremêlent et ne forment plus qu'un. Les silhouettes Dior semblent d'ailleurs toujours construites avec une structure presque architecturale : les volumes bouffants et tulipe que l'on retrouvait notamment sur les défilés printemps-été 2015 ou haute couture automne-hiver 2015/2016 restent de rigueur, amplifiant les courbes féminines. Cette rigidité des coupes s'oppose à des robes volantées coupées de biais qui virevoltent sous le vent de la Côte d'Azur et bougent avec le corps. La French Riviera a du reste beaucoup influencé Raf Simons qui retranscrit sur la collection des textures, imprimés et matières inspirés de la mer. Les rayures aquarelle semblables à la houle s'ajoutent à des filets et des décolletés en forme de vagues tandis que certaines robes imprimées et serties de perles transparentes rappellent les sirènes.

À côté de cela, d'autres silhouettes plus ludiques voire enfantines composent la collection Croisière 2015/2016 de la maison Dior. Le tartan et le vichy se superposent pour un résultat preppy et rétro. Le plissé, les smocks et maxi cols nous ramènent sur les bancs de l'école tandis que les guipures, crochets et combinaisons façon bodies de bébés ponctuent la collection d'une note régressive. "Le concept de cette collection n’est surtout pas pesant mais léger et jeune, et cette légèreté se traduit ici d’une façon littérale qui lui donne toute sa fraîcheur" explique Raf Simons. Côté matières, le naturel prime avec la soie, le lin, le coton, le tweed, le cuir et la fourrure qui contrastent avec le lurex utilisé en maillage fin pour apporter la touche contemporaine à cette collection fonctionnelle. Enfin, le soulier pointu de Christian Dior se décline à l'extrême avec des bottines aiguisées tantôt lacées ou gladiator, chaussures de guerrière des temps modernes pour accessoiriser n'importe quelle tenue du défilé. Une Croisière aux multiples visages !

La silhouette n°12 du défilé Christian Dior Croisière 2015/2016 © Christian Dior
Le défilé Christian Dior Croisière 2015/2016 © Christian Dior
Le défilé Christian Dior Croisière 2015/2016 à Cannes le 11 mai 2015 © Christian Dior