Ce qu'on retient de la fashion week homme

La fashion week homme, c'est terminé ! La saison des défilés de prêt-à-porter masculin s'est achevée ce dimanche 25 janvier 2015 à Paris. On en retient quelques scénographies marquantes et surtout des tendances à adopter par la gente masculine pour l'automne hiver 2015-2016.

© Imaxtree.com

Ce dimanche 25 janvier 2015, la semaine de la mode masculine de Paris s’est terminée après cinq jours de défilés. La période entière de présentations des collections homme automne-hiver 2015-2016 s’est achevée ce jour, après s’être installée une semaine à New York, Milan et Londres, avant d’arriver dans la capitale française. La fashion week homme, légèrement effacée derrière celle consacrée à la femme, gagne en notoriété au fur et à mesure des saisons et notamment grâce aux coups de projecteurs mis sur certains défilés. En ce début d’année, c’est principalement la présentation de Rick Owens qui a largement attiré l’attention et dont on retient - malgré nous - des longues tuniques laissant entrevoir les parties intimes des mannequins : un défilé de pénis qui a fait polémique. La scénographie de Givenchy est aussi à noter puisqu’un somptueux podium labyrinthique qui slalomait au milieu des nombreux invités du show, et était entièrement couvert de paillettes rouges. Plongé dans une demi-obscurité, le catwalk étincelait autant que les vêtements. Les feuilles mortes qui tapissaient le sol du défilé de John Varvatos à Milan ont aussi fait sensation.
Outre les décors, on retient surtout les tendances mode vues sur ces dernières présentations de prêt-à-porter que la gente masculine devrait rapidement adopter au quotidien. Pour la couleur, on mise sans aucun doute sur le noir pour l’automne hiver 2015-2016. Les créateurs ont quasiment tous usé des teintes foncées dans leur collection, comme en témoigne les tenues extrêmement sombres de Prada.
Pour le style, on prévoit un petit retour dans les années 70 et c’est surtout le pull tricot qui amène ce souffle oldschool. Il se porte rentré dans le pantalon chez J.W. Anderson mais Valentino le préfère sur une chemise et une cravate. Le smoking fait aussi partie de cette vague rétro qui a déferlé sur les podiums. Il est rayé chez Givenchy, Kriss Van Assche,  Kenzo et Saint Laurent tandis que celui de Lanvin est à carreaux. On le trouve aussi en velours côtelé chez Fendi et Bottega Venetta. Pour accompagner cette dernière tendance, le col roulé refait surface et se porte sous le costume d’après Etro et Giorgio Armani. Marc Jacobs et Dior l’intègrent aussi à leur collection mais enfilent le polo sous une chemise, et Iceberg carrément sous le pull tricot.
Les vestes à la mode en automne seront sans manches, d’après les créations de Raf Simons et Maison Margiela. Et une fois l’hiver arrivé, les hommes suivront la tendance des deux manteaux superposés comme Lanvin ou Salvatore Ferragamo. Pour les mains, Lemaire préconise les gants en cuirs noirs classiques, qu’on retrouve en couleurs chez Valentino.  Le col en fourrure viendra réchauffer les cous de notre entourage masculin, si on en croit les cabans de Dsquared, Moschino, Dries Van Noten, Ann Demeulemeester. Voilà qui devrait en inspirer certains ! 
 

Défilé Dior homme automne-hiver 2015-2016 © IMAXTREE.COM