Comment différencier un smoking d'un costume ?

Que ceux qui ne connaissent pas la différence entre un costume et un smoking lèvent la main. Il est facile de confondre les deux, pourtant ceux-ci présentent de vraies différences. Charles Brunold, créateur de costumes sur-mesure chez Monsieur Brunold, nous éclaire sur le sujet.

Comment différencier un smoking d'un costume ?
© Alastair Grant/AP/SIPA

"Un smoking et un costume, c'est la même chose non ?" Si vous avez déjà répondu oui à cette phrase, alors détrompez-vous. Depuis que les femmes se sont approprié ces habits initialement réservés au vestiaire masculin, la question se pose de plus en plus fréquemment. Comment connaître la différence ? En matière d'habit de soirée, les règles observées sont rigoureuses. Le smoking n'y fait pas exception. Charles Brunold, créateur sur-mesure chez Monsieur Brunold à New York, nous explique ce qui différencie celui-ci du costume.

Leïla Bekhti en smoking à la soirée Vanity Fair du Festival de Cannes en mai 2016. © Reynaud Julien/APS-Medias/ABACA

Le tissu :

"D'abord, le revers de la veste, le passepoil des poches et les boutons sont couverts de satin. On trouve aussi souvent une bande de satin le long de la jambe du smoking." Cette bande satinée a d'ailleurs donné son nom à l'ensemble. En effet, elle a été apposée sur le col pour que les cendres des cigares de ces messieurs y glissent lors de leurs passages au fumoir. Cette matière constitue donc le principal indice, mais ce n'est pas tout : "Traditionnellement, le tissu d'un smoking est plus épais car il est supposé être porté dans un environnement climatisé."

Le contexte :

Outre son apparence, le vêtement répond aussi à des codes sociaux définis. Bien plus habillé que le costume qui se compose d'une veste et d'un pantalon taillés dans le même tissu, le smoking se porte surtout lors de certaines occasions. On le choisit pour assister à un mariage, lors d'événements au dress code formel ou de galas, à l'Opéra ou au casino.

La couleur :

Comme chaque habit, le smoking n'échappe pas aux modes et tendances. Bien que le noir soit une couleur phare pour le smoking (alors que le costume lui peut être réalisé dans de très nombreux coloris et imprimés), "ces dernières années à New York, on nous demande surtout des tissus bleu nuit, avec des coupes très modernes et ajustées" ajoute M. Brunold.

Ce qu'on porte avec :

Traditionnellement, le smoking se porte avec une ceinture spécifique constituée d'une large bande de tissu. On l'associe généralement à une chemise blanche bien coupée mais il se porte aussi nu dessous (pour les petites poitrines), veste fermée, laissant apparaître un décolleté sexy. Aux pieds, des escarpins si la soirée demande d'être assez habillée.
Pour ce qui est du costume, porté généralement plus facilement en journée, pour aller au bureau par exemple, il se porte de manière beaucoup plus décontractée, avec des tennis en cuir blancs et un t-shirt pour casser le côté trop sage de la tenue. Il suffit d'un peu d'imagination et tout est possible. Le moment est venu de se tailler un costume !