Comment faire un ourlet de pantalon ? Guide pratique

Puisqu'il est si rare de trouver LE pantalon pile à la bonne longueur, suivez les conseils de la couturière Natalia Maciel et apprenez à faire vous-même vos ourlets. C'est facile et c'est économique. A vos aiguilles !

Comment faire un ourlet de pantalon ? Guide pratique
© Stefano Giambra - 123RF

1 - Le matériel nécessaire :

Pour réaliser un ourlet sur votre pantalon avec les conseils de la couturière Natalia Maciel, il vous faut : 
- un mètre ruban ou une règle de couture
- des aiguilles
- du fil de la couleur souhaitée (même teinte que le vêtement pour plus de discrétion)
- une craie
- des ciseaux
- un fer à repasser
- une pattemouille
- une machine à coudre (facultatif)
Et un peu d'huile de coude ainsi que votre pantalon préféré !

2 - Déterminer la longueur souhaitée :

Il est important d'avoir son pantalon sur soi pour bien évaluer la longueur souhaitée. Par ailleurs, pensez aux chaussures avec lesquelles vous le porterez ! Plates ou à talon ?
Avec du plat, prévoir une longueur au ras du sol en étant pieds nus. En revanche, si vous pensez déjà enfiler votre pantalon avec des talons aiguilles, mettez-les lors de l'essayage. Notez que plus le pantalon est large en bas, plus il devra être long.

3 - Fixer les épingles :

Une fois la longueur souhaitée évaluée, à vous de jouer avec les épingles à disposer tout autour de chaque jambe.  
NB : pour celles qui souhaiteraient plus de jeu derrière que devant ou vice versa, cela est possible. Mais attention à ne pas faire une différence de plus de 1 à 1,5 centimètre afin que cela reste discret et harmonieux.

4 - Vérifier la longueur sur les deux jambes :

Avant toute attaque, vérifiez que les deux jambes sont bien de longueur identique. Pour cela, il est conseillé de prendre le pantalon au niveau de la taille de chaque côté. Calez les deux jambes l'une sur l'autre et pliez le pantalon. Déposez-le à plat sur une table bien droite et laissez glisser une jambe sur l'autre. Même longueur ? On peut commencer !

5 - Vérifier la longueur des épingles :

Il est important de vérifier la hauteur des épingles initialement situées sur la base des ourlets. Ici, nous aurons 8 centimètres. Pour un ourlet fait main, il faudra toujours laisser entre minimum 4 centimètres et maximum 5 centimètres de rebord. Pour faire simple, coupons la poire en deux et faisons 4,5 centimètres. Mesurez cela à l'aide d'une règle ou d'un mètre ruban tout autour de chaque jambe.

6 - Tracer à la craie :

Votre mesure étant effectuée depuis la base de l'ourlet (4,5 centimètres), vous pouvez passer au traçage à la craie. Il est important d'être toujours installée sur une table bien droite. 

7 - Couper aux ciseaux :

Voilà à quoi l'étape précédente du traçage à la craie va vous servir : couper bien droit avec des ciseaux classiques tout autour de chaque jambe.

8 - Enlever les épingles :

Une fois que la valeur de votre ourlet (4,5 centimètres) a bien été déterminée sur chaque jambe, vous pouvez enlever toutes les épingles.

9 - Repasser avec une pattemouille :

Après vous être assurée que la "cassure" ou pliure de chaque ourlet est bien droite, passez à la phase repassage à l'aide d'un fer classique. Attention, pour les tissus foncés - marine, noir, gris -, il est conseillé d'utiliser une pattemouille, petit tissu en coton à poser sur le vêtement avant de passer le fer. Cela afin d'éviter de lustrer le pantalon et de laisser des traces. 

10 - Surfiler :

Pour celles qui disposent d'une machine à coudre familiale classique, le surfil permettra de faire un point d'arrêt là où on a coupé le tissu pour éviter que celui-ci ne s'effiloche, à cause des lavages ou le simple fait de porter le pantalon à répétition. On appelle cela zig-zag ou surjet, en fonction de la machine que l'on utilise. Réalisez cette opération tout autour de chaque jambe.

11 - Fin du travail de préparation :

Après l'étape machine à coudre - ou pas - repassez le surfil pour l'aplatir, tout au bord du pantalon donc, ce qui ne nécessite pas de pattemouille cette fois-ci. En effet, c'est cette partie qui va se retrouver à l'intérieur du pantalon. Repliez la valeur de couture puis fixez quatre épingles, c'est-à-dire une à chaque extrémité, sur les deux jambes.
Tout le travail de préparation est terminé. Nous allons donc pouvoir baguer le pantalon à la main.
Baguer : maintenir deux épaisseurs de tissu avec des points de bâti allongés, invisibles à l'endroit.

12 - Enfiler le fil dans le chas de l'aiguille :

Passez le fil dans l'aiguille et pliez-le à moins de la moitié. Laissez ainsi pendre un bout plus long que l'autre. Faites un petit nœud à l'extrémité du côté le plus long. Et c'est parti !

13 - Baguer à la main :

Baguer va être le point que l'on utilise pour fixer l'ourlet, entre la valeur de celui-ci et le pantalon. Il est préférable d'être assise et de positionner le vêtement bien à plat. Surélevez l'ourlet. On commence toujours par l'épaisseur, au niveau des coutures du vêtement. Coudre à environ 1 cm du surfil (ou zigzag). Piquez d'abord sur la valeur de ce dernier et ressortez sur le pantalon, très légèrement pour que cela se voit le moins possible sur l'endroit. Attention à ne pas trop tirer sur le fil, laissez-lui de la souplesse pour éviter les plis. Faire 2-3 points assez proches, avec moins de 1 cm entre chaque.

14 - Le résultat final :

Et voilà vos ourlets fixés. Enlevez les épingles, déposez le pantalon bien à plat et c'est reparti pour une dernière étape repassage, avec pattemouille. Félicitations pour vos talents de couturière et à vous maintenant les pantalons sur mesure !