Sauver son style de l'hibernation en six leçons

Votre look est enfoui sous un pelage d'hiver disgracieux mais dont vous ne savez pas comment vous passer ? Ne laissez pas votre bon goût congeler, il ne tient qu'à vous de lancer l'opération grand froid ! Le style en hiver, mode d'emploi.

© imaxtree

Comme la douceur des rayons du soleil, la caresse d'une soie n'est plus qu'un souvenir douloureux. Elle se réfugie dans le premier lainage à portée de bras, son placard est un caveau de délices estivaux et ses magazines ne font qu'attiser sa nostalgie d'une époque où les jambes pouvaient vivre nues. Oui, la fashionista subit une baisse de libido mode chronique en hiver
Et pourtant. Dans sa déprime stylistique, elle ignore un fait majeur: l'hiver est le plus bel allié du vêtement. La saison exige de couvrir toujours plus le corps, de le protéger, de le parer. Alors qu'est-ce qu'elle attend pour nous secouer ce vilain look d'explorateur du néant ? 

Elle attend un plan d'action, pardi.


On rebooste sa fashion conscience
La baisse des températures, le gris constant, l'hiver est une saison difficile à tous les niveaux. Votre moralité est mise à rude épreuve et la petite voix qui vous susurre qu'il serait tout à fait possible de sécher le travail pour rester au lit se fait chaque matin entendre davantage. Mais, comme une grande fille, vous luttez. Après le travail, vous préférez même une terrasse à peine couverte à votre canapé/plaid. Alors pourquoi ne pas en faire autant côté dressing ? Vous avez très bien conscience que la baisse de luminosité ne vous rend pas transparente aux yeux du monde. Comme il est de votre devoir de continuer à vivre, même si les éléments sont contre vous, vous ne pouvez pas imposer aux autres votre laisser-aller vestimentaire. Mettre une vieillerie sans forme vous coûte la même énergie que d'enfiler un beau kimono. Alors réagissez.

On s'équipe intelligemment

La température peut être une véritable épreuve, spécialement pour les frileuses. Mais il existe des ruses pour lutter subtilement contre le froid, sans altérer son allure. Tel un James Bond, pas question de partir en mission sans un attirail de gadgets qui sauvent la vie. Les miraculeuses doudounes parfois ultra slims et qui se glissent discrètement sous les manteaux. Les collants en laine pour un look cocooning ou doublés en polaire incognito. Les semelles en mouton qui coupent définitivement le contact avec le bitume gelé. Et, n'ayons pas peur de le dire, ce bon vieux Damart, ou n'importe quel sous-pull de la ligne Heatech d'Uniqlo. Votre mission si vous l'acceptez, sauver votre look du syndrome Bibendum. 

On optimise ses achats 

Ça fait combien d'années que vous ressortez avec lassitude ce manteau noir ? D'accord, d'un point de vue mode, l'hiver est plus coûteux que l'été. Mais il est important de placer stratégiquement ses dépenses, qu'elles visent un basique ou une fantaisie. Le graal, c'est une pièce chaude que l'on va pouvoir arranger à toutes les sauces, pendant plusieurs saisons, sans avoir l'air d'arborer le sempiternel même look. Alors on chasse les étiquettes pour trouver le pull qui contient de la laine ou el fameux pull en cachemire. On scrute les soldes pour s'emparer d'un pantalon douillet. En suite, pensez en terme de silhouette : qu'est-ce qui vous distingue en premier ? Oui, vous avez la réponse, le manteau est une pièce qui doit tourner. Et inutile de foncer sur des pièces trop onéreuses, une fois que vous êtes équipée d'une ou deux valeurs sûres, variez les plaisirs de ce côté ! L'hiver, il n'est pas question d'investir dans toute une collection de tops décolletés que vous n'aurez l'occasion de porter qu'au premier janvier. Et sous un gilet. 

On se prend pour une styliste

Plus que jamais durant cette période de l'année, vous avez l'occasion de composer votre tenue. Là où, l'été, un t-shirt et une jupe constituent un look, les mois de début et de fin d'année vous permettent de créer des ensembles harmonieux et riches en éléments. Pour se faire, laissez au soir le moment de choisir votre look du lendemain. Les matins seront plus sereins avec un ensemble directement prêt-à-porter installé sur un valet de chambre. Vous savez que la combinaison de ce cardigan et de cette chemise fonctionne, pourquoi ne pas l'oser avec une jupe à motif cette fois ? Jouez les stylistes, vous serez ravie de redécouvrir votre dressing et de voir certaines pièces sous un nouvel angle. Vos vêtements ont plus de potentiel que vous ne le soupçonnez. 


On soigne son sens du détail
La panoplie d'hiver ne saurait être complète sans ses fameux accessoires. Objectif : recouvrir le moindre espace de chair en contact avec l'atmosphère polaire. Plus encore que vous protéger du froid, ils ponctuent votre silhouette largement enveloppée. Ce bonnet, ces moufles, cette écharpe avec lesquels vos parents vous suffoquaient petites, ils se sont transformés en formidables atouts de style. D'autant qu'ils ont bien évolué. Le bonnet a trouvé un alter égo plus féminin en le headband, l'écharpe se fait géante ou infiniment plus pratique en snood et les gants peuvent être jolis et compatibles avec votre écran tactile. Liant l'utile à l'agréable, les accessoires se chargent d'apporter un point final vital pour votre look. 

On saute sur les tendances
Focaliser sur le retour des dos nu, c'est occulter toute une face de la mode. Certes, en décembre, on nous vend des petites robes sans manches portées telles quelles dans la chaleur des studios photo. Malgré tout, les tendances n'hibernent pas, bien au contraire, et elles sont nombreuses à nous ouvrir la voie vers un dressing chaud et trendy. La mouvance oversize nous a ramené les mailles XXL et même les cols roulés. Les manteaux flirtent avec les pavés ou nous emmitouflent comme des peignoirs douillets. La fausse fourrure se fait plus fantaisie que jamais. Le cuir, le daim 70's, s'invitent partout et les cuissardes font leur grand come-back. Sortez de ce déni d'hiver, la mode, elle, reste au beau fixe.

 

La classe malgré la glace : une mission loin d'être impossible  © Imaxtree