2 - Bien choisir la ceinture

Emmanuelle Alt et son manteau en mouton retourné ceinturé © SIPANY SIPA
La ceinture doit être choisie dans un cuir souple et dont la qualité lui donne au premier coup d’œil un bel aspect. Inutile de vous dire qu’on ne verra qu’elle et que, par conséquent, si elle n’est pas de bonne qualité, cela n’échappera pas aux regards.
La version tressé est sans doute la plus jolie et la plus adaptée. On adore le noir, le marron et le fauve niveau coloris, mais pourquoi pas du rouge ou du moutarde sur un blouson couleur camel ? Osez tout !
Fine sur une veste blazer (pas moins de 1,5 cm non plus pour qu’elle reste visible) et plus large sur un manteau épais et plus long (4 centimètres maximum). Vous l’aurez compris, la largeur de la ceinture dépend surtout du gabarit de votre vêtement.
Enfin, la ceinture doit être longue (6 bons centimètres de trop une fois fermée et entrée dans son passant) pour pouvoir être nouée (d’où l’importance de sa souplesse) tout en laissant une partie de celle-ci pendre négligemment.