Borsalino

Borsalino en un coup d'oeil

Borsalino, sous le chapeau, un homme, une histoire, un savoir-faire. Giuseppe Borsalino installe en 1857 un petit atelier de chapelier à Alessandria, au Sud de Turin. Ayant suivi une solide formation en Italie puis à Paris, le chapelier maîtrise le geste, la technique, un savoir de qualité. Très rapidement, son chapeau, le Borsalino, se construit une renommée : il est beau, élégant et résistant. En 1900, 750 000 chapeaux sont fabriqués chaque année, 450 000 sont vendus à l'étranger ! La même année, Giuseppe meurt, son fils Teresio reprend l'affaire et poursuit le développement de la marque, notamment à l'international. Plusieurs célébrités, Franck Sinatra ou Robert Redford, contribuent à la réputation de la marque. Si la société prospère jusque dans les années 1960, un déclin s'amorce et conduit à la vente de la marque à la famille Gallo Monticone. Pourtant, rien n'a changé dans le processus de fabrication du célèbre Borsalino : soufflage, semoussage, foulage, teinture, bichonnage... les moules en bois sont toujours en service ! Accessoire incontournable, Borsalino positionne naturellement ses feutres dans le milieu du luxe et de la mode. Johnny Deep ne s'y est pas trompé... "Un Borsalino pour toute une vie !"

Site officiel : www.borsalino.fr

Borsalino Également cité dans