Laure de Sagazan présente sa collection 2018

Laure de Sagazan sublime les mariées avec des robes bohèmes, folks et délicieusement rétro. Rencontre avec la créatrice au cœur de son atelier parisien.

Dans un écrin blanc maculé, niché dans le Xème arrondissement, une atmosphère raffinée et apaisante, qui fait écho à l'esprit de la marque, nous enveloppe immédiatement. On y découvre les différents modèles qui composent la collection 2018 signée Laure de Sagazan.

Les nouvelles silhouettes sont parfois vintage, où le traditionnel effleure des coupes plus modernes mais également contemporaines. La créatrice réinterprète les codes du prêt-à-porter (la jupe plissée, le cropped-top, les basques) qu'elle décline en robes glamours. Les dos sont nus ou à peine dissimulés par une dentelle aérienne ou un tissage de soie ajourée. Les robes sont incroyablement longues et arborent des coupes architecturales inspirées par les modèles de robes des années 30 et les associations audacieuses des clientes. "Je conçois les robes seule et je réfléchis aux futurs modèles tout au long de l'année. Je m'inspire beaucoup des clientes qui osent mixer plusieurs modèles entre eux. Aussi, je m'évade une semaine par an chez mes grands-parents où j'emporte les photos des essayages, les anciens look-books ou les matières que je désire travailler et je dessine… Cet havre de paix est pour moi un véritable cabinet de curiosité !", nous confie la créatrice qui a donné naissance à sa marque éponyme en 2011.

Intemporelle et vaporeuse, la soie est la matière fétiche de la créatrice qui la détourne dans certains modèles en crêpe ou la sublime en la mariant avec de délicates dentelles, de Calais ou de Chantilly. Pour ses robes entièrement réalisées en France, Laure met un point d'honneur à collaborer exclusivement avec des dentelliers, des brodeurs ainsi que des tisseurs français, gages de qualité et d'un savoir-faire irréprochable.

Lire aussi :