La dentelle de Calais-Caudry récompensée

Le label Dentelle de Calais-Caudry vient de recevoir la récompense du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main, qui récompense depuis 17 ans les savoir-faire d'exception.

© Jakkit Prakongkao

 La dentelle de Calais, particulièrement utilisée par les créateurs de robes de mariée, est depuis septembre 2015 associée à celle de Caudry par le label "Dentelle de Calais-Caudry". Jeudi 16 juin, elle a été récompensée dans la catégorie Parcours par le Prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main qui récompense depuis 17 ans les savoir-faire d'exception, la créativité et la capacité d'innovation des métiers d'art et leur rayonnement international. "C'est un honneur et une belle reconnaissance d'excellence pour notre profession fière de la perpétuation de son héritage, de ses gestes qui donnent à la matière toute sa noblesse", se réjouit Romain Lescroart, président de la Fédération Française des Dentelles et Broderies. Par cette distinction, le jury de la Fondation Bettencourt Schueller a souhaité "encourager une initiative qui contribue activement au rayonnement économique d'une région, à la valorisation d'un savoir-faire français d'exception bien au-delà des frontières, à la transmission de métiers rares".

La fabrication de la dentelle de Calais-Caudry. Lors d'une visite au musée de la dentelle de Caudry, à l'occasion du shooting de la nouvelle collection Cymbeline 2017 dont les modèles en dentelle proviennent de ces ateliers, la rédaction du Journal des Femmes avait pu découvrir les procédés de fabrications. Exclusivement réalisée sur métiers Leavers, la fabrication de dentelle de Calais-Caudry certifie la spécificité de cette dentelle précieuse, tissée selon un procédé original et inégalé d'entrelacements de fils, issu d'un savoir-faire traditionnel. Au total, 11 maisons de dentelle, uniquement basées à Calais et à Caudry bénéficient de ce label et perpétuent ce savoir-faire historique en France et à travers le monde. En effet, cette technique de tissage unique est à ce jour inégalée depuis 200 ans. 

Les métiers Leavers, un savoir-faire traditionnel français © Cécile Debise

Lire aussi :