Un discours de mariage sans fausse note

Expression de la complicité qui vous unit aux mariés, le discours de mariage est un moment attendu, mais également redouté : manque d'inspiration, stress : cette mission n'est vraiment pas simple. Voici quelques conseils.

Avant de rédiger un discours de mariage

Avant de vous lancer dans la rédaction de votre discours de mariage, vous devez connaître les bases de l’exercice. Votre temps de parole ne devra pas excéder les 10 minutes. Au-delà, vous risquez de perdre l’attention de votre public. Pour rendre ce moment plus vivant, vous pouvez choisir de réaliser un discours de mariage à plusieurs. Vous apporterez dans ce cas convivialité et joie de vivre. Un discours en solo aura, lui, l’avantage d’être plus personnel. Enfin, même si vous avez le trac, essayez d’apprendre votre texte et non de le lire le jour du mariage. Sans quoi une désagréable impression de monotonie et d’ennui pourrait s’installer.

Un discours de mariage de bon ton

Un discours de mariage doit surprendre, émouvoir, mais aussi convaincre. Il ne s’improvise pas et demande que vous organisiez vos idées en amont. Ainsi, notez-les sur un papier en pensant toujours que le texte vise les deux époux, et ce, même si vous êtes plus proche de l’un d’entre eux. L’important est de capter l’attention de votre auditoire avec des mots forts dès le départ. Humour sans ironie, émotion sans tristesse, entre rire et larmes, restez efficace, direct et léger sans vous perdre dans des phrases trop compliquées. N’oubliez pas de souhaiter bonheur et longévité aux mariés, et le tour est joué ! L’important pour un discours de mariage réussi est de ne pas trop en faire, d’adopter le bon ton, alliant sourire et pudeur pour ne mettre aucun des époux mal à l’aise.

Comment écrire un discours de mariage : la forme

Le discours de mariage peut être fait par un des témoins mais aussi un proche, un parent, un frère ou une sœur. L'essentiel est que la personne connaisse les deux mariés. Il est également possible de faire ce discours à plusieurs. Cette solution a l'avantage de donner une dynamique naturelle, mais le discours peut alors sembler moins personnel. Ce discours doit être relativement court pour ne pas ennuyer les invités. Comptez quelques minutes et ne dépassez en aucun cas le quart d'heure.

Comment écrire un discours de mariage : le fond

Le discours idéal commence par surprendre et se termine en ayant convaincu tout le monde : lors d'un mariage, on choisit généralement de commencer par quelque chose de drôle et on termine sur une note émotionnelle. Avant de vous lancer dans l'écriture, listez les événements concernant les mariés qui vous ont marqué ou des anecdotes rigolotes. Attention, n'évoquez pas des moments qui pourraient être trop gênants pour l'un des mariés : votre discours ne doit pas choquer les familles ou les collègues de bureau éventuellement invités. Essayez aussi de bien équilibrer votre discours entre les deux mariés, même si vous connaissez l'un ou l'une plus que l'autre.

Comment écrire un discours de mariage : prononcer le discours

Une fois les mots trouvés, il s'agit de les dire en étant à l'aise. Pour cela, relisez votre discours régulièrement et à plusieurs reprises avant le mariage. Vous pouvez même l'apprendre par cœur. Mais attention au stress qui pourrait vous faire perdre la mémoire ! Que vous l'ayez appris par cœur ou non, le mieux est d'avoir une copie du discours avec vous le jour J afin d'y jeter un œil en cas de problème. Pour ne pas endormir l'assistance et vous sentir à l'aise, le mieux est d'utiliser vos mots de tous les jours et de ne pas s'essayer aux phrases trop compliquées que vous n'utiliseriez pas dans une conversation normale.

N’hésitez pas à tester votre prose sur un membre de votre famille avant le jour J pour qu’il vous donne son avis.

Lire aussi