Comment se déroule un mariage laïque ?

Organiser un mariage laïque est en vogue chez les couples qui ne souhaitent pas passer par une cérémonie religieuse. Cela permet de prolonger le mariage à la mairie et de donner lieu à un moment à la fois très personnel et riche en émotions.

Comment se déroule un mariage laïque ?
© Jozef Polc

En France, il est coutume de se marier à la mairie et/ou de faire une cérémonie religieuse. Sans connotation religieuse, le mariage laïque est quant à lui une union symbolique qui permet de se dire "oui" en totale liberté : vous pouvez l'organiser dans le lieu que vous souhaitez, suivre les rituels de votre choix ou encore l'imaginer selon un thème particulier. Surtout, vos proches (famille, amis, etc.) pourront vous unir, lire des textes et chanter en votre honneur. Comment organiser une belle cérémonie laïque ? Quel est son déroulement ? Est-elle reconnue par la loi ? On fait le point. 

Un rituel à votre image

Votre cérémonie doit raconter une histoire : la vôtre ! Il sera donc important de réfléchir, avec votre moitié, à vos vœux et tout ce que vous souhaitez dire en ce jour si particulier. N'hésitez pas à élaborer un plan et à le remplir avec des souvenirs, des aventures à deux, des déclarations d'amour ou encore des anecdotes. Puis, listez tout ce qui vous tient à cœur : une entrée particulière, une musique, des citations, l'intervention de l'un de vos proches ou l'organisation de rituels symboliques, cela vous permettra de définir l'ambiance générale de votre mariage. Vous pouvez être très méthodique en regroupant dans un fichier Excel tout ce que vous avez envie de faire et déterminer le déroulé chronologique de la cérémonie. Ce planning pourra être envoyé à tous vos invités pour qu'il puisse gérer leurs interventions. Concernant les rituels, il y en a pour tous les goûts : planter un arbre, cérémonie du sable, lâcher de colombes, forger ses empreintes, rituel du cadenas, créer une oeuvre d'art... sont autant de cérémonials qui symbolisent de façon imagée votre union. Enfin, rien ne vous empêche d'y intégrer des textes ou des chants religieux si vous le souhaitez. 

Le choix du lieu

Le mariage laïque étant organisé par les jeunes mariés peut se révéler très différent d'un couple à l'autre. Certains l'organisent de façon formelle, d'autres le considèrent plus comme un moment de détente et de complicité avec leurs proches. Cependant, on retrouve souvent des points communs : la plupart des mariages laïques sont organisés, après le mariage civil, dans un lieu extérieur, comme le jardin de la maison familiale ou les extérieurs de la salle où aura lieu la réception. Mais il peut très bien se dérouler dans une grange à la ferme, dans un domaine à la campagne, sur une plage ou dans la salle de réception d'un hôtel. Bien sûr, vous pouvez, comme pour un mariage traditionnel, imaginer la décoration de vos rêves, qu'elle soit romantique, bohème, bucolique ou même exotique. On considère qu'une cérémonie laïque dure entre 30 et 45 minutes maximum, pas beaucoup plus sous peine d'ennuyer les invités. Mais là encore, aucune règle n'est officielle ! Enfin, quel que soit le lieu, pensez à la logistique : sono, chaises, tables, arche... Puis veillez à avoir un plan B si jamais le beau temps n'est pas au rendez-vous ! 

Déroulement d'un mariage laïque : de choix de l'officiant au discours

Le charme d'une cérémonie laïque ? Pouvoir choisir la personne qui nous unie. Ami d'enfance, parents, frère ou sœur... Les mariés devront choisir une personne chargée de jouer le maître de cérémonie. Si vous le souhaitez, vous pouvez également faire appel à un officiant professionnel (MC2 Mon Amour, Burdimilion...) qui pourra célébrer votre union et vous aider pour l'organisation. Toutefois, cette prestation coûte en moyenne 793 euros, d'après une étude sur les officiants laïques de 2016. Ensuite, une fois installés, les convives assistent à l'arrivée du couple sur une musique d'ouverture choisie préalablement. Certains préféreront suivre la tradition catholique avec un marié qui arrive au bras de sa mère et une mariée accompagnée de son père ; d'autres souhaiteront une entrée plus moderne. Le futurs époux peuvent se tenir debout devant tout le monde ou assis sur une estrade. Quoi qu'il en soit, ils doivent être visibles par toute l'assemblée ! La cérémonie laïque commence par un mot d'accueil du chef de cérémonie. Viennent ensuite les lectures de textes préalablement choisis, les discours des différents invités, les musiques et chants qui s'enchaînent selon le programme que vous avez établi. L'officiant ou le maître de cérémonie est chargé de faire les transitions, les présentations ou les éventuelles explications de rituels symboliques. Le mariage laïque se conclut habituellement par un discours des mariés qui peut s'apparenter à un échange de vœux, puis bien entendu par l'échange des alliances. La cérémonie laïque est ensuite suivie d'un cocktail et d'un repas, comme pour la plupart des mariages, qu'ils soient religieux ou civils.

Des livres pour préparer et organiser une cérémonie laïque

De nombreux livres permettent d'accompagner les futurs époux en leur donnant des astuces pour rédiger un discours ou pour trouver un officiant, des pistes pour la décoration, le choix des prestataires et l'organisation de la cérémonie laïque, puis d'autres conseils pratiques.

  • Votre cérémonie de "A" à "Oui", de Flore Devallée aux Editions E-Komm
  • Les vœux de mariage, de Claire Bay aux Editions CreateSpace
  • Un beau jour, de Virginie Mosser aux Editions Marabout
Le mariage laïque est-il officiellement reconnu ? En France, seule la cérémonie civile (à la mairie) a une valeur juridique. Les cérémonies religieuse ou laïque sont autorisées, mais doivent être organisées en complément d'un mariage civil. De la même façon, d'un point de vue fiscal, social ou professionnel (impôts, pension de réversion, priorité de mutation, succession...), la cérémonie civile est la seule forme de mariage reconnue par l'Etat. Le mariage laïque (ou "cérémonie d'engagement"), lorsqu'il est organisé seul, n'a qu'une portée symbolique et romantique et ne peut pas se substituer à une cérémonie civile. 

Lire aussi :