Comment se déroule un mariage à la mairie ?

Pour sceller officiellement votre union, le mariage à la mairie est obligatoire, que vous souhaitiez ensuite vous marier religieusement ou non. Voici comment se déroule un mariage civil.

© kzenon

Mariage à la mairie : le cadre

Le mariage civil, puisque c'est ainsi qu'on l'appelle, a lieu dans une salle de la mairie spécifiquement réservée aux mariages. Généralement, les futurs mariés choisissent de s'adresser à la mairie de la ville d'où l'un d'eux est originaire ou de la ville d'habitation du couple. Les mariés peuvent choisir le jour qui leur convient, en dehors des jours fériés et des dimanches. Bien entendu, dans certaines grandes villes, cela dépend également des disponibilités et des autres couples qui ont pu réserver une date avant vous. C'est un officier de l'état civil, tel que le maire ou un de ses adjoints, qui s'occupe de la cérémonie.

Mariage à la mairie : chaque personne à sa place

Moins protocolaire que les mariages religieux, le mariage civil répond tout de même à certaines règles. Ainsi, ce sont généralement les futurs époux qui entrent les premiers dans la salle. Ils s'installent au premier rang, devant l'officier de l'état civil. La mariée se place à gauche du marié. Les témoins s'assoient à côté d'eux. Au deuxième rang, on trouve la famille proche (frères, sœurs et grands-parents), puis les invités. A l'arrivée du maire ou de l'adjoint au maire, l'assemblée doit se lever.

Mariage à la mairie : la cérémonie

L'officier d'état civil prononce un petit mot d'accueil puis lit les articles 212 à 215 du Code civil qui détaillent les devoirs des époux l'un envers l'autre. Le maire demande ensuite s'il y a un contrat de mariage. Enfin, chacun se lève pour écouter l'échange de consentements des mariés. S'il n'y a pas de cérémonie religieuse, le maire donne les alliances aux mariés. La cérémonie se termine par la signature des registres par la mariée, le marié puis les témoins. Enfin, le livret de famille est remis aux nouveaux époux. Dans les petites villes, il est parfois possible de personnaliser la cérémonie en demandant à un proche de faire un discours. Mais bien entendu, cela nécessite l'autorisation préalable de l'officier d'état civil. Sachez également que la porte de la salle reste symboliquement ouverte : la cérémonie est publique de façon à ce que quiconque souhaitant s'opposer au mariage puisse le faire.

Lire aussi