Le nombre de mariages mixtes progresse en France

En France, un mariage sur huit est un mariage entre une personne de nationalité étrangère et un Français, selon une étude de l'Insee.

Le nombre de mariages mixtes progresse en France
© dotshock - 123RF

En 2015, 236 300 mariages ont été célébrés en France, selon une récente étude de l'Insee. Parmi eux, 33 800 unissaient une personne de nationalité française avec une autre de nationalité étrangère. L'Insee note que les mariages mixtes ont pris un "poids croissant au sein de l'ensemble des mariages". Et pour cause, alors que le nombre de mariages diminue d'année en année depuis le début des années 70, celui des mariages mixtes, lui, ne cesse de progresser au fil du temps, et ce de façon quasi continue. Le taux de ces mariages est en effet passé de 6% en 1950 à 14% en 2015. Entre 1988 et 1991, les mariages mixtes sont par exemple passés de 22 200 à 32 900. Mais c'est en 2003 qu'ils ont atteint un record avec 47 500 mariages mixtes qui ont été célébrés, soit 17% des mariages célébrés cette année-là.

Selon l'Insee, il y a autant de femmes que d'hommes de nationalité étrangère qui se sont mariés à un(e) Français(e) en 2015. Et c'est avant tout avec des personnes de nationalités appartenant au Maghreb (Algérie, Maroc et Tunisie) que les Français s'unissent. Cela concerne 37% des mariages mixtes pour l'année 2015. En seconde position arrivent les mariages mixtes entre Français et Européens (22%). Il y a par ailleurs 14% des Français qui s'unissent avec une personne de l'Afrique subsaharienne.

L'étude met également en évidence qu'un mariage mixte sur dix est un remariage pour les deux époux. Une situation comparable aux mariages entre deux Français. Il apparaît aussi que les couples mixtes sont légèrement plus jeunes que les couples constitués de deux époux français (36,6 ans pour les hommes et 33,4 ans pour les femmes, contre 38 ans et 35,5 ans respectivement). L'écart d'âge est quant à lui plus important (6,1 ans contre 4 ans pour deux époux français).

Lire aussi