Le mariage participatif : une révolution venue du digital !

L’industrie du mariage a bien changé en 50 ans ! L’âge auquel on se marie ne cesse de reculer et de moins en moins de couples ajoutent des services en argent ou de la vaisselle en porcelaine à leurs listes de mariage. Par ailleurs, le mariage participatif est un phénomène naissant qui prend de l’ampleur : on laisse tomber la liste de cadeaux traditionnelle et à la place, on demande aux invités de participer financièrement à la réalisation d’un mariage de rêve !

Vous avez prévu de vous marier bientôt ? Vous avez certainement déjà dressé votre liste de mariage : couverts en argent, soupière en porcelaine, cloche en acier inoxydable… Non ? C’est peut-être parce que vous vous mariez au 21ème siècle et que les codes du mariage ont bien changé ! Aujourd’hui, il y a de plus en plus de chances que vous remplaciez les cadeaux traditionnels par une simple liste participative pour financervotre mariage. Zoom sur une tendance en pleine expansion !

Le mariage participatif : une solution pour une société en mouvement 

Selon l’INSEE, on se mariait en moyenne à 26 ans en 1994. En 2014, on se mariait pour la première fois à… 30 ans ! En l’espace de vingt ans, les jeunes ont fait reculer l’âge moyen des mariés de quatre ans. Ce qui fait quatre ans de plus pour remplir ses placards de vaisselle avant de s’unir par les liens sacrés du mariage !
Le mariage participatif est une réponse bien trouvée aux changements sociétaux profonds que connaît aujourd’hui la société occidentale. Non seulement on se marie plus tard, on vit la plupart du temps avec son partenaire avant de s’unir pour la vie, et ce dans un logement plus petit que celui de nos parents ou de nos grands-parents. Selon Emmanuelle, la co-fondatrice de la société de mariage participatif Wedzem, 90% des couples en France vivent ensemble bien avant de se marier. Dans ce contexte de diminution de la taille des ménages, on comprend donc qu’il manque d’espace pour ranger le service en argent qui servira une fois par an et qui demandera un entretien spécifique dont on se passe bien avec nos vies déjà bien remplies ! Cette préférence va de pair avec la tendance actuelle pour le troc ou le prêt d’objets entre particuliers (appareil à raclette, outils de jardinage…). De surcroît, il est de plus en plus rare aujourd’hui de voir de jeunes couples mettre les petits plats dans les grands pour accueillir leurs amis ou même leurs familles à coups de crémières en porcelaine et de verres en cristal. Les modes de consommation ont changé et les listes de mariage avec ! Même la bague de fiançailles ne se choisit plus comme avant : il existe des modèles qui s’emboîtent avec la future alliance ou encore des bagues fabriquées avec des matériaux alternatifs comme le bois ou l’os. Ainsi, de plus en plus de jeunes considèrent que cela peut être intéressant de demander à leurs invités de les aider à financer leur voyage de noces ou même la réception du jour J. Ceci vaut pour ceux qui ont peu de moyens à investir dans une grande fête, ainsi que pour ceux qui ne sont tout simplement pas intéressés par de la vaisselle en porcelaine !

Le financement participatif a le vent en poupe 

Le crowdfunding – ou financement par la foule – a permis à de nombreuses entreprises de trouver des fonds depuis les années 2000 : c’est en grande partie grâce à des sites comme Kiss Kiss Bank Bank ou Ulule que des projets comme BlaBlaCar ou le film Demain ont vu le jour. Le principe ? On aime le concept d’un projet et on souhaite le soutenir en faisant un don, petit ou grand. On retrouve cette attitude dans le mariage participatif qui revient finalement à une digitalisation de l’urne de mariage. 

 Une petite différence subsiste, toutefois, dans la concrétisation du cadeau que représente le don en question. Les mariés peuvent établir une liste d’éléments à payer pour le jour de la réception exactement comme ils le feraient pour une liste de cadeaux : robe de mariée, costume, location de salle, bague de fiançailles, photographe et musiciens, mais aussi bar à bonbons, lanternes magiques ou location d’une voiture de luxe pour le grand départ de l’église ! Rien ne vous oblige à partager les frais détaillés de chaque élément, même si c’est une option possible. Le love money - la levée de fonds pour un projet par la famille et les proches – est un financement valable dans le monde professionnel. Pourquoi ne pas y avoir recours également pour faire de votre mariage le plus beau jour de votre vie ?