Comment choisir ses alliances ?

Symboles d'un amour éternel, les alliances font partie de ces bijoux que l'on ne choisit pas sur un coup de tête. Alexandre Murat, Président d'Adamence, livre ses conseils pour choisir les anneaux de votre union.

Comment choisir ses alliances ?
© angbor

Quelle est la règle d'or à suivre lors de l'achat des alliances ? Faut-il être deux ?

Alexandre Murat : Si les bagues de fiançailles sont souvent achetées par surprise par le futur marié, il est vrai que près de 99 % de nos clients achètent leurs alliances ensemble. C'est aussi ce que je préconise car c'est une étape importante, symbolique pour le couple. Après, pour ce qui est des modèles, il n'y a pas vraiment de règle. On peut à la fois opter pour le même modèle que son conjoint ou pour des alliances différentes. L'essentiel est d'être d'accord. Pour les femmes, il faut juste veiller à ce que l'alliance soit dans le même métal que la bague de fiançailles. Cela évitera que les anneaux prennent des patines différentes avec le temps.

En matière d'alliance, peut-on se permettre d'être original ?

C'est une question que de nombreux couples nous posent. En la matière, je n'ai qu'un conseil à donner : les alliances vont être portées pendant 20, 30 ou peut-être 50 ans et l'original peut lasser. C'est pour cela qu'il vaut souvent mieux opter pour un modèle classique, intemporel, qui plaira toujours autant au fil des années.

Côté métaux et formes, que doit-on privilégier ? Y'a-t-il des tendances à suivre ?

Côté tendances, il est vrai que l'on a vu beaucoup d'or blanc ces derniers temps, même si l'on revient progressivement vers l'or jaune. Les couples apprécient aussi beaucoup nos anneaux entrelacés où se mêlent ors jaune, blanc et rose. Toutefois, au-delà des tendances, il y 3 choses à regarder quand on achète ses alliances : la forme - plate ou bombée -, la largeur et enfin le modèle. Pour les formes, les hommes ont tendance à préférer les anneaux plats, plus masculins. Quant à la largeur, il faut avant tout l'évaluer en fonction de la longueur de ses mains. Plus on a les doigts petits, moins l'anneau doit être large. Côté métaux, les femmes opteront plus naturellement pour les ors qu'elles portent déjà, en veillant à ce que leur alliance aille avec leur bague de fiançailles. Les hommes auront plus de mal à adopter l'alliance, étant moins habitués aux bijoux. L'or blanc leur convient en général mieux, car il est plus masculin.

Que conseillez-vous pour conserver ses alliances en l'état aussi longtemps que possible ?

Tout dépend de sa bague. Pour assurer la longévité d'une bague sertie de diamants, il faut avant tout prendre un minimum de précautions pour éviter les chocs. On pourra aussi l'entretenir avec du savon, de l'eau claire et une brosse douce. Pour les alliances en or ou en platine, c'est surtout la partie inférieure de la bague qui est susceptible de s'abîmer avec les chocs, les frottements. On peut facilement aller chez son bijoutier et la faire repolir. C'est une démarche très simple et rapide qui vous permettra d'avoir une alliance comme neuve !

Les petits plus du Journal des Femmes.com : 

 Il est de coutume de faire graver les alliances. Prénom de votre moitié, date de votre mariage ou tout simplement une inscription représentant votre union peuvent s'inviter à l'intérieur.  
 On peut choisir un modèle avec des pierres ou non. Il faut noter que des alliances serties demanderont davantage de soin. 
 Il faut prévoir d'acheter son alliance un mois - un mois et demi avant le mariage au minimum. Prévoyez un plus grand délai dans les grandes bijouteries. On peut également surveiller les bons plans, les réductions, voire les soldes. 
 N'hésitez pas à demander un certificat d'authenticité.