Quels sont les tarifs du baby-sitting ?

Quels sont les tarifs du baby-sitting ? Une fois la baby-sitter trouvée, vient la question de sa rémunération. Combien lui donner ? Toutes les réponses dans notre article.

Pas toujours facile de se décider pour le tarif que l'on va donner à la baby-sitter. 5, 10, 15 ou 20 euros ? Les parents sont constamment tiraillés entre les "est-ce trop ?" ou "pas assez ?".
Pas de panique, tout dépend de la situation !
Si vous faites appel à une baby-sitter occasionnelle, il suffit de convenir d'un tarif moyen avec elle. Vous pouvez choisir de fonctionner avec un tarif horaire si c'est un dépannage de quelques heures seulement ou d'un montant au forfait si c'est pour une longue soirée ou un mercredi entier.

Quel montant donner à la baby-sitter ?


tarif baby sitting 150 200
Quels sont les tarifs d'une baby-sitter ? © JPC-PROD-Fotolia.com
"Le tarif généralement constaté pour une baby-sitter employée directement par la famille est entre 8 et 12 euros de l'heure" indique Caroline Neel, directrice générale adjointe de Yoopala, agence de mise en relation parents et nounous.
Cela dépendra aussi de l'expérience de la jeune fille : si elle a obtenu son BAFA, si elle a déjà gardé des bambins... mais aussi de ce que vous lui demandez : faire la sortie d'école, aider pour les devoirs ou juste les surveiller en soirée.
"Si la baby-sitter fait partie d'une agence, il vous sera demandé chez Yoopala, 20,50 euros de l'heure environ pour un enfant de 3 ans. Sur ce montant, 85% est pris en charge par la Caf" poursuit la directrice de Yoopala.
Enfin, si vous faites appel à une véritable assistante maternelle, le prix peut monter très vite et surtout il est variable de l'une à l'autre. Pour être sûre du montant à lui verser, vous devrez vous référer à sa convention collective. Cette dernière prévoit un salaire minimum à respecter qui varie selon la demande. Attention, votre assistante maternelle a aussi le droit à des congés payés.

Espèces ou CESU ?


Concernant le moyen de paiement à privilégier, deux options possibles : soit vous préférez la payer en espèces ou en chèque, soit vous optez pour le  chèque d'emploi service (autrement dit CESU). "Avec le Chèque emploi service universel, les démarches déclaratives sont simplifiées et l'utilisateur bénéficie des avantages fiscaux liés à l'emploi d'une aide à domicile (avantage fiscal de 50 % des dépenses engagées dans la limite d'un plafond annuel)." explique le service de l'URSSAF.

Merci à Caroline Neel, directrice générale adjointe de Yoopala, agence de mise en relation parents et nounous.

A lire aussi :

 

Enfants / Garde enfant