Maman solo : le guide pour s'en sortir Maman solo : comment faire des économies ?

Etre mère célibataire, c'est aussi réussir à subvenir seule aux besoins de la tribu. Un défi de taille à relever quand on sait l'absence d'aide spécifique. Reste la solution du système D.

Pas facile pour une maman de boucler les fins de mois quand on est seule. Payer un logement pour deux, trois ou quatre personnes sans bien souvent pouvoir obtenir un crédit, sans compter les envies nombreuses et répétées des petits consommateurs... Bref, vous avez tout intérêt à gérer votre budget de près et à avoir recours à quelques astuces.

Optimiser ses ressources

réduisez votre budget
Réduisez votre budget © Picture-Factory - Fotolia.com
Commencez par placer intelligemment votre argent en demandant conseil à votre banquier. Puis, par réduire au maximum vos dépenses habituelles. Adressez-vous aux différents prestataires pour connaître les offres les plus adaptées à votre demande : eau, électricité et gaz, téléphone mais aussi connexion à Internet, carte de stationnement, titre de transport. Répertoriez ensuite les aides auxquelles vous avez droit en fonction de votre situation : allocations familiales, prime de précarité, logement social, allocation de rentrée scolaire, pension en cas de divorce, etc. N'oubliez pas non plus de vous renseigner sur les avantages que peuvent vous apporter votre municipalité (prêt à taux 0 %, loisirs, cours et vacances pour vos enfants à très bas prix, bourse aux vêtements, aux livres, accès Internet gratuit...), votre entreprise (offres du comité d'entreprise -chèques restaurants, places de cinéma à tarif réduit, voyages dégriffés- prêts financiers, mutuelle et crèche d'entreprise...) et parfois même votre corps de métier (carte professionnelle pour acheter en gros, déductions fiscales spécifiques, chèques vacances...). L'école propose aussi des activités extra-scolaires et du soutien scolaire à petit prix, renseignez-vous ! En cas de précarité plus importante, de nombreux organismes comme (Les restos du coeur) proposent des repas et même une aide spécifique pour les mamans de très jeunes enfants (Les bébés du Coeur).

Acheter malin

Pour vos achats quotidiens, privilégiez les magasins de vente en gros et les hypermarchés qui multiplient les promos toute l'année. Choisissez bien vos marques avant de remplir votre Caddie® et gardez précieusement les coupons de réduction qui, à la fin du mois, font la différence. Quand vous pouvez souscrire à une carte de fidélité gratuitement, n'hésitez pas ! Tous les petits avantages (cadeaux, chèques cadeaux, livraison gratuite) sont bons à prendre. En dehors de l'alimentaire, visez les solderies, les dépôts-vente, les magasins d'usine et les sites marchands d'occasion aux prix imbattables. Pour le matériel de puériculture et l'habillement des petits, particulièrement coûteux, essayez de vous le faire prêter par des proches (la durée d'utilisation est tellement courte !) ou de fréquenter les brocantes spécialisées, les ventes privées ou encore les Troc Party ! Vous pourrez également revendre ce qui vous encombre dans des vide-greniers et en tirer à votre tour profit. Les enfants adorent participer à ce genre de projet !

Connaître les bons plans

Premier réflexe, notez dans votre agenda les dates des soldes d'hiver et d'été afin de réserver une après-midi pour "faire le plein" sans se ruiner. Pour trouver des bons plans (échantillons gratuits, prix cassés pour une sortie ou des vacances), Internet reste une mine d'or. Le site de bons plans www.radins.com ou Le Bon Coin vous permettront de faire de bonnes affaires, dans tous les domaines. 
En ce qui concerne les loisirs, préférez les associations aux clubs et inscrivez-vous dans les centres culturels de votre quartier, les bibliothèques, les théâtres pour être invités aux avant-premières ou bénéficier de tarifs réduits. Enfin, pensez à employer plutôt des étudiants (qui demandent une plus faible rétribution que des professionnels) pour des gardes d'enfant ponctuelles ou de l'aide aux devoirs.

 

Sommaire