Après un congé maternité, 6 conseils pour reprendre sereinement le travail

Votre congé maternité touche à sa fin et l'idée de reprendre le chemin du travail et de retrouver vos piles de dossiers vous stresse ? Nos conseils pour être organisée et d'attaque le jour J !

© goodluz

Voilà 16 semaines que vous avez quitté votre job pour préparer votre accouchement puis pour vous occuper de votre nouveau-né. Le congé maternité vous a permis de prendre soin de votre enfant durant ses premiers mois... Mais le moment de la séparation tant redoutée et du retour au travail approche. Dans quelques jours, vous devrez reprendre le chemin du bureau et surtout vos piles de dossiers. A cela s'ajoutent parfois, des collaborateurs ou employeurs peu commodes... Pour ne pas être larguée le jour J et surtout éviter de stresser, voici quelques conseils pour un retour au bureau zen !

Mode de garde : l'adaptation en douceur. Vous avez enfin trouvé le mode de garde de votre bébé. Crèche, nounou ou assistante maternelle... reste à préparer votre petit (et vous aussi) à la séparation. C'est durant la dernière semaine de votre congé maternité que vous pourrez l'habituer en douceur et progressivement, à cette nouvelle adaptation. A raison de vingt minutes au départ, en votre présence, puis, peu à peu quelques heures, jusqu'à le laisser seul avec la nounou l'après-midi ou la journée entière. Finalement, votre enfant aura vite pris le rythme (même si les premiers jours s'accompagnaient de pleurs). Dites-vous bien que votre bébé est entre de bonnes mains, et qu'il ne passera pas toute sa journée en larmes. A votre tour à présent de préparer votre rentrée !

  • Notre conseil : rassurez-vous, ce que vous ressentez est tout à fait normal. Toutes les jeunes mamans ont du mal à quitter leur bébé lors de cette première séparation. Pour autant, les pleurs ne durent jamais très longtemps. Rappelez-vous enfin que votre bébé ressent tout, alors évitez d'être trop angoissée.

Conserver le lien avec ses collègues. Réunions, nouveaux objectifs, changement de direction ou départs de collègues... Il s'en est passé des choses pendant votre absence. Pour ne pas avoir l'impression de revenir "comme une étrangère", gardez le lien avec vos collaborateurs. Par exemple, en leur proposant un déjeuner pendant votre grossesse, ou tout simplement en prenant des nouvelles par téléphone ou par mail. Il y a toujours "une taupe" qui vous racontera tout dans les moindres détails, de manière à ce que vous reveniez comme si vous aviez quitté les lieux la veille.

  • Notre conseil : envoyez une photo de votre petit bou à votre équipe pour annoncer l'heureux événement, une sorte de faire-part qui permettra de faire le lien avec chacun de vos collègues de bureau.

Connaître ses droits de jeune maman. Vous vous posez une multitude de questions quant à votre retour au travail ? Comment allez-vous faire pour gérer votre nouvelle vie de maman et la charge de travail que vous aviez avant d'être enceinte ? Pour permettre aux mères de mieux concilier travail et vie de famille, de nombreux aménagements sont proposés par les entreprises. Renseignez-vous donc auprès de votre DRH pour connaître le nombre de jours de congés dont vous disposez si votre bébé tombe malade, ou la possibilité d'adapter votre temps de travail ainsi que votre droit à allaiter sur votre lieu de travail...

  • Bon à savoir : les mères qui reviennent après un congé maternité sont protégées par la loi ! Actuellement, elles ne peuvent être licenciées jusqu'à quatre semaines après leur retour au travail. Ce délai pourrait prochainement être allongé à dix semaines suite à une proposition de loi validée en mars 2016 par les députés.

Reprendre son rythme. Malgré les courtes nuits (voire les nuits blanches), il va vous falloir reprendre le rythme. Si le papa est un peu plus habitué à se réveiller le matin en dormant peu, demandez-lui de vous relayer les prochaines semaines pour donner le biberon en pleine nuit. Si vous allaitez, n'hésitez pas à tirer votre lait la veille de manière à gagner quelques minutes, ou quelques heures de sommeil.

  • Notre conseil : profitez des moments de calme pour vous reposer plutôt que de ranger la maison ou cuisiner pendant des heures. Dans la mesure du possible, tâchez de coucher bébé à heures régulières et suffisamment tôt et filez au lit.

Se faire plaisir. Les vêtements de grossesse... très peu pour vous. Vous aviez hâte de retrouver votre ligne (vous y êtes presque). Pour votre retour au travail, faites-vous plaisir en vous achetant de nouveaux vêtements. Chaussures, chemisiers, vestes vous redonneront confiance en vous pour un retour au travail en toute beauté. 

  • Notre conseil : profitez des quelques heures pendant que votre bébé est à la crèche pour vous refaire une petite beauté. Coupe, couleur et brushing vous feront le plus grand bien !

Ne pas culpabiliser, ni s'inquiéter. Non, vous n'avez pas abandonné votre enfant dans les bras d'une inconnue. Les nounous qui maltraitent les bébés, il y en a, malheureusement ! Mais celle à qui vous avez fait appel est parfaite, rassurez-vous. Arrêtez donc de culpabiliser et de vous inquiéter pour votre bébé. 

  • Notre conseil : au départ, il est tout à fait normal de se poser tout un tas de question. Est-ce qu'il mange correctement ? Est-ce qu'il pleure à longueur de journée ? Pourquoi ne pas tenir un carnet de bord qui serait rempli par la nounou quotidiennement. Elle y inscrit les heures de repas et de sieste, les activités et petites balades au parc... Une bonne manière de vous tranquilliser et de suivre à distance ses progrès.

Un retour en douceur. Pas question de reprendre le travail en stress. Prenez le temps de vous replonger dans vos dossiers, d'éplucher vos centaines de mails à votre arrivée sans vous mettre la pression.

  • Notre conseil : organisez un petit pot, ou proposez un café ou un déjeuner avec vos collègues, histoire de renouer le contact et d'être informée, dès le jour J, de toutes les nouveautés de l'entreprise. Certaines ont aussi des enfants... n'hésitez pas à discuter ensemble et à échanger votre expérience entre mères. Vous aurez peut-être l'occasion de piocher quelques conseils utiles.

Lire aussi