Congé parental PreParE : durée, montant, infos pratiques

Depuis le 1er janvier 2015, le congé parental a évolué, conformément à la loi de financement de la Sécurité sociale. Quelles sont les nouvelles règles à connaître ? Quels sont les changements ? Explications.

© © kolinko_tanya

Conformément à la loi de financement de la Sécurité sociale, de nombreuses mesures ont changé pour les familles et notamment le congé parental. Ainsi, depuis le 1er janvier 2015, ce congé parental d'éducation jusqu'alors connu sous le nom de "complément de libre choix d'activité" (CLCA) s'appelle désormais "prestation partagée d'éducation de l'enfant" (PreParE). 

Durée du congé parental PreParE

Comme son nom l'indique, ce congé qui était principalement pris par la mère, sera à présent partagé plus équitablement entre les deux parents. Il est donc plus équitable. Ainsi, la durée de ce congé indemnisé par la Caisse d'allocations familiales passe de 6 mois maximum à un an si les deux parents s'arrêtent de travailler lorsqu'il s'agit de leur premier enfant. Ces 12 mois sont donc à se partager entre les deux parents, pour une durée de 6 mois maximum chacun. Pour le deuxième bébé, la PreParE peut être versée aux parents jusqu'aux trois ans de leur enfant. Pour en bénéficier en revanche, les parents doivent se partager la durée du congé parental puisqu'un parent ne peut prendre au maximum que 24 mois. C'est donc au second de prendre les 12 mois restants pour atteindre les trois ans de l'enfant. 

Qui peut bénéficier de la PreParE ?

Tous les parents dont les enfants sont nés ou adoptés à partir du 1er janvier 2015 et qui cessent leur activité professionnelle. Les parents qui travaillent à temps partiel ou qui envisagent de le faire pour s'occuper de leurs enfants sont également concernés. Pour en bénéficier, il faut justifier d'au moins 8 trimestres dans les deux dernières années s'il s'agit d'un premier enfant, dans les quatre dernières années s'il s'agit d'un deuxième enfant et dans les cinq dernières années pour un troisième enfant. Par ailleurs, aucune pension, allocation de chômage, indemnité journalière de l'assurance maladie ou congé payé ne devront être perçus pour bénéficier de la PreParE.

Quel est le montant de la PreParE ?

Le montant de la PreParE est calculé en fonction de votre situation et de votre taux d'activité. Ainsi, il s'élève à :

  • 390,52 euros par mois en cas de cessation d'activité totale,
  • à 252,46 euros par mois pour une durée inférieure au mi-temps,
  • 145,63 euros par mois pour une durée de travail comprise entre 50 % et 80 %.

Quelles démarches effectuer ? 

Si vous répondez aux conditions qui vous permettent de bénéficier de la PreParE, rendez-vous sur le site www.caf.fr (rubrique "S'informer sur les aides") pour télécharger le formulaire de demande et de déclaration de situation. Il vous suffira ensuite de retourner ces documents remplis auprès de votre Caf. 

Les pères peu convaincus 

Mis en place en janvier 2015, le congé parental d'éducation (PreParE) qui vise à partager plus équitablement la garde des enfants entre les deux parents ne semble pas avoir convaincu. Selon une étude de la Cnaf, seuls 5 % des hommes ont bénéficié de cette prestation en 2015 (soit une hausse de 1,87 % par rapport à 2014). Mais au total, le nombre de familles ayant pris un congé parental a baissé (-7,6 %).

Lire aussi