Partager cet article

RSS
Femmes > Famille > Contributions > Maman et célibataire : comment gérez-vous la situation ?
Travailler, s'occuper seule de la maison, des enfants, garder du temps pour faire des rencontres, sans compter le regard des autres sur votre situation et parfois les affres de la séparation avec le papa... Comment faites-vous au juste ? Partagez votre expérience !

Participez
SUR COPAINS
Vos questions, vos réponses Famille sur Copains.
Déjà 3452 questions

Tous les articles Maman

Solo par choix

 Solo par choix  

Andrea A. le 17 janvier 2009

Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez dans votre quoitidien de maman célibataire ?

Je suis mère célibataire par choix. Pas faute d'avoir rêvé au "prince charmant" : j'ai toujours su (déjà ado) que je serai peut-être maman-solo un jour. Alors, à 31 ans, ma nature indépendante, et (quand même) le fait de ne pas avoir trouvé chaussure à mon pied, m'ont simplement conduite à une maternité voulue seule. Bien sûr, j'ai eu droit à toutes sortes d'avertissements, du pratique "c'est déjà dur d'élever un enfant à 2, alors seule, tu vas galérer ! " au moralisateur "un enfant sans père ! Tu auras des problèmes plus tard, surtout si c'est un garçon ! ". De la part de ma famille, mais aussi parfois de mes amis. Ma famille s'est vite fait une raison : de toute manière, je fais toujours ce que je décide, avec ou sans bénédiction...
Les difficultés ? Celles de toutes les mères, en couple ou non... Soyons réalistes : si l'implication des pères dans l'éducation des jeunes enfants a augmenté ces dernières années, dans la pratique, quand il faut garder un enfant malade, c'est maman qui s'absente du boulot, rarement papa (même à job et salaire égal). Idem pour traiter la plupart des taches ménagères.
Seule vraie différence : alors que j'y croisais quelques pères, je devais me débrouiller pour être là à 18h30 max', pour récupérer le fiston chez la nounou ou à l'école. C'est une question d'organisation au travail, mais quand même, pas facile quand on est cadre ! Mais j'ai eu la chance d'avoir un patron très compréhensif !
Et évidemment, comme toutes les célibataires avec enfants, ce n'est pas facile d'avoir une vie sentimentale, du moins quand les enfants sont jeunes !

Comment réussissez-vous à y faire face ?

S'organiser. Etre patient. Accepter que l'on ne peut pas tout faire en même temps. Relativiser les soucis et se concentrer sur l'essentiel : lui (eux).
Et apprendre très tôt l'autonomie aux enfants : on peut être une mère assez "poule" sans être sur son dos pour re-vérifier chaque soir ses devoirs en primaire... Passer 9 à 10 heures à l'école, çà suffit ! L'instit ne va pas vous bouffer parce que Junior a loupé une partie de son exercice de maths. Trop de parents veulent que tout soit parfait, comme si on allait remettre en cause leurs capacités, et "pompent l'air" de leurs enfants jusqu'au dîner.
Inutile aussi de vouloir à tout prix compenser l'absence du père : quand on n'en fait pas un plat, tout se passe bien mieux qu'on ne le croit !
Aujourd'hui, mon fils a 15 ans. C'est un garçon équilibré, heureux, excellent élève. Ne pas avoir de père n'est pas un problème, surtout quand il voit ses copains... Des fils de divorcés qui ont du mal à garder le lien, surtout quand leur père refait sa vie !.

  • Soyez le premier ou la première à réagir à ce temoignage : réagir
60 contributions : 1 ... 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 ... 60
 
Magazine Famille Envoyer Imprimer Haut de page