Scolarisation

Tout savoir sur la scolarisation de votre enfant

Votre enfant grandit et, comme toute maman, vous vous posez des questions sur sa scolarisation. Faut-il l'inscrire à l'école dès 2 ans, ou attendre qu'il ait 3 ans ? Comment faire s'il a un handicap ? Voici quelques réponses pour faire les bons choix et aborder ce cap sereinement.

La scolarisation est-elle obligatoire ?

Contrairement aux idées reçues, l'école n'est pas obligatoire à partir de 3 ans... ni même à partir de 6. C'est l'instruction qui l'est à partir de 6 ans et jusqu'à 16 ans. Ainsi, l'inscription à l'école est donc facultative : elle résulte d'un choix parental et non d'une obligation. Il est ainsi possible d'opter pour l'école à la maison. Le parent peut être l'enseignant de l'enfant, aucun diplôme particulier n'étant exigé dans le cadre de ce choix d'instruction.

Dans certains cas - si l'enfant souffre d'un handicap, s'il pratique une activité sportive ou artistique incompatible avec une scolarisation classique, si ses parents sont itinérants ou encore si l'établissement scolaire le plus proche demeure trop loin -, l'enfant pourra être inscrit gratuitement au Cned après étude de son dossier.

La scolarisation des moins de 3 ans

Dans le cadre de la refondation de l'école, l'école dès 2 ans a vu le jour. Cette scolarisation précoce est souvent perçue comme une alternative aux modes de garde classiques, qui peuvent parfois être coûteux. Le but de la scolarisation des moins de 3 ans est avant tout de favoriser la réussite scolaire. Elle est adaptée à votre enfant - équipement, rythme scolaire particulier... - et peut se faire après la rentrée scolaire normale. Rassurant : le personnel est formé pour l'accueil des moins enfants de 3 ans afin de répondre à leurs besoins spécifiques. Une nuance cependant, la propreté de l'enfant est généralement un critère d'admission...

La scolarisation des enfants handicapés

Depuis 2005, leur scolarisation en milieu ordinaire est un droit. Il faut pour cela procéder par étape : inscription à l'école, demande auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH), qui fera le point sur les besoins de votre enfant afin de proposer un accompagnement adapté à travers le projet personnalisé de scolarisation (PPS) qui définit si votre enfant pourra suivre une scolarisation individuelle ou collective, ou avec une auxiliaire de vie scolaire (AVS) à ses côtés. Une commission se prononce ensuite (CDAPH). À noter : même si votre enfant est handicapé, il peut lui aussi rentrer à l'école maternelle dès ses deux ans. Pour cela, il faut en faire la demande.

Actualités

Dossiers