Redoublement

Redoublement : à quoi ça sert ?

Le redoublement, est-ce une mesure utile ou inutile pour nos enfants ? Même si le débat fait rage depuis de nombreuses années, personne ne semble avoir véritablement tranché cette épineuse question à laquelle chaque parent peut être confronté un jour ou l'autre, bien que les cas de redoublement deviennent de plus en plus rares. Toujours est-il que, dans les faits, la décision du redoublement d'un enfant doit être prise dans un esprit de concertation entre le corps enseignant et les parents.

Redoublement : quelle est la réglementation en vigueur ?

Lorsque la décision de faire redoubler un élève de primaire est prise par le conseil des maîtres, les parents peuvent faire part de leur refus en formulant un recours que la commission départementale d'appel examinera. C'est cette instance qui rendra une décision ferme et définitive sur le maintien ou non de la mesure de redoublement. Il faut néanmoins savoir qu'un enfant de primaire ne pourra redoubler qu'une seule et unique classe, sauf avis de l'inspecteur dans de très rares cas. Par ailleurs, le ministère de l'Éducation nationale demande à ce que les redoublements soient prioritairement proposés à l'occasion des fins de cycles telles que la moyenne section, le CE1 ou le CM2, instructions qui, dans les faits, ne sont pas suffisamment appliquées puisque les statistiques montrent que c'est en CP et en CE1 que les élèves redoublent le plus.

Redoublement : pour quelle efficacité ?

En principe, la décision d'un redoublement a pour objectif de permettre à un élève en difficulté de rester dans la même classe une année supplémentaire afin d'acquérir les aptitudes qu'il n'est pas parvenu à intégrer, et ce, pour de multiples raisons. Comme de nombreux thèmes touchant de près ou de loin l'Éducation nationale, celui de l'efficacité du redoublement est également sujet à polémiques et controverses. Si pour ses partisans, il permet à l'élève d'obtenir de meilleurs résultats et d'améliorer sa trajectoire scolaire, pour les autres, le redoublement n'aurait aucun impact sur les performances scolaires.