Les do et don't de la jeune maman sur Facebook

De plus en plus d'articles et de personnes s'insurgent contre les statuts omniprésents et parfois douteux des jeunes mamans à propos de leur bébé sur les réseaux sociaux. Le Journal des Femmes vous aide à adopter le bon comportement.

Les do et don't de la jeune maman sur Facebook
© contrastwerkstatt
pot ok 200
Certaines mamans n'hésitent pas à publier des contenus limites ... © Tumblr MILK
Selon un sondage Journal des Femmes, vous êtes 53 % à ne mettre que les plus belles photos de vos enfants et à en limiter l'accès, 24 % ont un comportement très secret, 20 % préfèrent ne pas publier des photos de leur visage et seulement 3 % des 99 personnes votantes ont un comportement hyperactif. Ainsi, comment se fait-il que notre time line se retrouve bien souvent remplie de commentaires de jeunes mamans ? Le tumblr MILK (Mother i'd like to kill) référence les plus belles pépites.

Pour ne pas s'y retrouver, suivez ces quelques consignes.

Do : Mettre une photo de votre nouveau-né


Après 9 mois d'attente, votre enfant est enfin là. Version 2.0 du faire-part, Facebook permet de communiquer à vos amis la bouille de votre bébé. Attention toutefois, tout le monde n'a pas forcément envie de la voir. N'hésitez pas à limiter l'accès à votre album de naissance pour éviter les critiques sur votre mine défaite post-accouchement.

Don't : Raconter votre accouchement


L'accouchement est un moment très intime qui ne touche pas la moitié des personnes. De plus, c'est assez peu ragoutant. On évite les "dilatée à 4" ou encore les détails sur votre épisiotomie. Ça ne viendrait à l'esprit de personne de commenter son opération de liposuccion, là, c'est pareil.

Do : Demander des conseils d'ordre public


"Ma fille a fait un cauchemar, elle est traumatisée". D'accord, Facebook n'est pas un forum, mais demander un petit conseil n'a jamais tué personne, tant que ce n'est pas trop personnel. On peut trouver des bonnes astuces comme "Fais lui écrire et jette le papier". L'aide ne vient pas toujours de ceux que l'on attend, puisque tout le monde a été un enfant.
vomi ok
Aucun détail n'est épargné ... © Tumblr MILK












Don't : Parler des fluides corporels


Par pitié, ne parlez ni de caca, ni de vomi, ni de pipi, de quelque manière que ce soit. Ce point est non négociable. C'est pour le bien de vos amis, le vôtre, et peut-être même celui du monde entier.

Don't : Les fautes d'orthographe


Cette consigne est valable pour tous les comportements en réseaux et l'est d'autant plus pour les jeunes mamans. Vous êtes sensée donner la vie et éduquer votre futur enfant... Les fautes font très mauvaise impression. Combiner ça avec un contenu inintéressant et vous allez vous attirer le courroux de " vos amis". Si vous le combinez, en plus, avec un diatribe pour vous plaindre, vous aurez tout gagné.

Don't : L'overdose de photo


De la photo de l'échographie à celle de toutes les premières fois, le monde numérique ne s'intéresse pas forcément à l'évolution quotidienne de votre bout-de-chou. Vos proches auront largement l'occasion de découvrir tout ça lors de vos soirées diapo, nul besoin de toutes les mettre sur les réseaux sociaux. Qui plus est, votre enfant n'aura peut-être même pas encore un an et une carte d'identité qu'il sera déjà fiché numériquement.
tumblr ok
Des fautes d'orthographe, au moins, cette maman ne sur-expose pas son enfant. © Tumblr MILK







À lire aussi :