GPA : 55 % des français favorables

Un sondage Ifop pour l'Association des familles homoparentales indique que plus de la moitié des Français serait favorable à la gestation pour autrui dans un cadre réglementé.

GPA : 55 % des français favorables
© Nastasia Froloff

Alors que La Manif pour tous a de nouveau battu le pavé dimanche et que Manuel Valls a clairement défini sa position contre la gestation pour autrui, un sondage Ifop révèle que les mentalités ne sont pas forcément aussi figées que ce que l'on pourrait penser. En effet, 55 % des français se disent favorables à la GPA dans un cadre règlementé. Ils étaient 51 % en mars 2013. À noter, cette pratique semble plus acceptée pour les couples hétérosexuels (à 60 %). En revanche, presque le même pourcentage (59 %) s'y oppose pour les couples homosexuels. Ils sont 64 % à être contre la GPA pour les célibataires. 

Concernant la PMA (procréation médicalement assisté), 53 % des sondés l'autoriserait aux couples de femmes. 61 % pensent qu'un couple d'homosexuels vivant avec ses enfants constitue une "famille à part entière". La Cour de Cassation a d'ailleurs rendu un verdict favorable à l'adoption par la conjointe de l'enfant de sa femme né par PMA. Une porte qui s'est donc ouverte pour cette question qui fait polémique pour une frange de la population. Le modèle familial évolue comme le soulignait notre enquête de mars.
Autre chiffre pour cette étude, 57 % sont contre la suppression de la Loi Taubira, autorisant notamment le mariage pour tous.
Ce sondage Ifop a été réalisé sur 1000 personnes représentatives âgées de 18 et plus.