Comment se faire obéir sans hausser le ton ? Il ne m'écoute pas : que faire ?

Vous n'osez pas ou ne savez pas poser de règles claires ? Le Dr Gisèle George propose un message en quatre étapes : information, répétition, prévention, sanction.

prévenez avant d'appliquer une sanction.
Prévenez avant d'appliquer une sanction. © 3dvin- Fotolia.com

 "Tout d'abord, verbalisez la consigne d'une voix claire, avec des mots simples, adaptés à l'âge de votre enfant : "Lucas, éteins ta console, tu as assez joué.". S'il s'exécute, n'hésitez pas à valoriser le fait qu'il ait obéi ;

 Si votre enfant persiste à jouer, répétez le message, sans changer de sujet : "Lucas, je t'ai déjà demandé d'éteindre ta console". Même chose, s'il s'exécute, n'hésitez pas à valoriser le fait qu'il ait obéi ;

 Il faut ensuite prévenir votre enfant de ce qui se passera s'il n'obéit pas : "Lucas, si tu n'éteins pas ta console, je l'éteins moi-même et tes copains ne viendront pas déjeuner demain."

 Si malheureusement cela ne suffit pas, mettez votre sanction à exécution et, surtout, tenez bon !

Si malgré tout, votre enfant vous provoque, la meilleure réaction consiste à ignorer son comportement : "Pour qu'il y ait provocation, il faut un provoqué. Je conseille souvent aux parents d'éviter d'être les provoqués. Pour cela, ils doivent s'installer dans un endroit qui leur plaît, auquel l'enfant n'a pas accès et attendre "patiemment" que l'orage passe. Le comportement de l'enfant s'éteindra progressivement." recommande la pédopsychiatre dans son ouvrage.

 

Sommaire