Et si on déposait son costume de maman pour un temps ?

Quel bonheur d’être maman… Bonheur qu’on apprécie d’autant plus qu’on parvient à s’échapper quelque peu du quotidien, à se ménager du temps pour soi. Allez, on donne les enfants à garder et on s’inspire de ces quelques idées pour se ressourcer.

© 123RF

Une journée sans dessus dessous

Être maman, c'est être ancrée dans une routine immuable. Une montre nous trotte dans la tête en permanence. Respecter les horaires du lever, du coucher, des repas, les horaires de la nounou ou de l'école, l'heure du dessin animé… Stop ! On s'autorise une journée à soi qu'on prend bien soin de dés-ar-ti-cu-ler ! Envie de mettre le réveil aux aurores pour voir le soleil se lever et de vous octroyer une grande sieste dans l'après-midi… Et pourquoi pas ? Envie de glace à 10 heures du matin et d'un croissant à 16h. Rien ne vous en empêche. Envie d'aller chez le coiffeur à 22 heures ? Là, ça va être plus compliqué, mais casser les rythmes une fois de temps en temps est salutaire. Essayez, vous verrez.

S'offrir du rire

C'est une très bonne nouvelle, rire est excellent pour la santé ! Non seulement le rire permet d'évacuer le stress mais il oxygène aussi notre cerveau, détend nos muscles, réduit la douleur et la tension artérielle. Et en plus, il renforce notre système immunitaire. Alors, même si les mots d'enfants et leurs petites bêtises sont souvent des occasions de rire et sourire, quand la pression monte, on s'accorde une petite thérapie du rire. On s'offre un spectacle, on visionne quelques vidéos sur le net, on participe à un atelier du rire. Effets bénéfiques garantis.

Flâner, musarder, baguenauder…

Autant de mots pour les décrire que de façons de se promener, sans hâte. Pas forcément besoin d'aller en forêt ou au parc, l'important est de ralentir le rythme. Déambuler en ville, le nez en l'air invite aussi à la rêverie et permet de découvrir ici une architecture insolite, là une terrasse magnifiquement décorée. S'asseoir sur un blanc, pénétrer dans un café, une librairie ou un musée, à chacune sa flânerie, à chacune son plaisir retrouvé.