Toxoplasmose, listériose : quels risques pendant la grossesse ? Une bactérie qui résiste au froid

un nettoyage régulier à l'eau de javel permet d'éviter la bactérie responsable
Un nettoyage régulier à l'eau de Javel permet d'éviter la bactérie responsable de la listériose. © Matka Wariatka - Fotolia

La listériose est une maladie causée par la bactérie Listeria monocytogenes. Cette bactérie résiste bien au froid et une fois présente dans un aliment, elle continue de s'y multiplier même s'il est conservé au frigo.

La contamination est presque toujours d'origine alimentaire. Le plus souvent, l'aliment contaminé par la bactérie est digéré et la bactérie neutralisée par le système immunitaire, sans conséquence. 

Les personnes fragiles

Cette maladie touche principalement les sujets âgés ou fragilisés par un diabète, un alcoolisme ou un cancer, etc. Cependant, la femme enceinte étant affaiblie sur le plan immunitaire, elle a 12 fois plus de risques de développer la maladie après avoir consommé des aliments infectés qu'une femme qui n'est pas enceinte. Les formes graves sont rares mais peuvent provoquer une fausse couche ou un accouchement prématuré.
Contrairement à la toxoplasmose, la listériose est une maladie à déclaration obligatoire depuis 1998, le nombre de cas en France est donc connu précisément et en cas de problème des lots de viandes peuvent être retirés de la vente, par exemple.

Cependant, il n'y a pas de protocole de dépistage obligatoire chez la femme enceinte, la listériose étant beaucoup plus rare. Au total, la listériose représente seulement 2 % des infection de la femmes enceinte.

Sommaire