La consultation préconceptionnelle : une étape importante Des compléments indispensables pour la femme et l'embryon

une grossesse peut survenir dès l'arrêt de la contraception hormonale.
Une grossesse peut survenir dès l'arrêt de la contraception hormonale. © nyul - Fotolia

Les gynécologues peuvent donc prescrire des supplémentations en vitamine B9/B12, en iode, en vitamine D, en fer... pour que le corps ne manque de rien si une grossesse démarre. "On peut aussi conseiller à une femme qui souhaite une grossesse de perdre du poids si elle est en surpoids, par exemple, on l'aide à être dans les meilleures conditions", ajoute le gynécologue.

Les prendre avant l'arrêt de la pilule

Ces cures de vitamines ne sont pas uniquement pour que vous soyez, vous, plus en forme. Il faut savoir que les folates (vitamine B9) sont indispensables au bon développement de l'embryon : l'acide folique permet, entre autres, la fermeture du tube neural, qui a lieu lors des toutes premières semaines de grossesse et qui formera le futur cerveau de l'embryon. Or, ces vitamines doivent donc être prises avant la conception et non en début de grossesse : il serait trop tard. "Le mieux est d'en prendre avant l'arrêt de la pilule. Comme ça, à l'arrêt, le corps est prêt. Généralement la prescription est conseillée 1 mois avant la conception et 2 mois après, pour le bon développement de l'embryon", précise le Dr Harvey.

Sommaire