La consultation préconceptionnelle : une étape importante En cas d'anomalies génétiques, de fausses couches, etc.

si la grossesse précédente s'est mal passée, le couple peut venir avant pour en
Si la grossesse précédente s'est mal passée, le couple peut venir avant pour en parler et éviter que ça ne se reproduise. © diego cervo - Fotolia

Il y a plusieurs raisons spécifiques qui peuvent amener les couples à consulter avant la mise en route d'une grossesse.

"Des couples consultent parfois avant la mise en route d'une grossesse suite à une fausse couche, à un accouchement prématuré ou un accident obstétrical : ils ne souhaitent pas que ça se reproduise", explique le Dr Thierry Harvey. Dans ce cas, le gynécologue peut faire un débriefing de la précédente grossesse. "Sans parti pris ou culpabilisation (des collègues ou des patients), on remet tout à plat, objectivement. On fait le bilan de ce qu'il y a eu de bien ou pas", précise le gynécologue.

Cette consultation peut également avoir lieu lorsqu'il y a des anomalies génétiques dans une famille : antécédents de trisomie, diabète de type 1, hypertension artérielle, etc. "On effectue le plus souvent un bilan génétique complet. Dans ces cas, ce sont des consultations préconceptionnelles orientées." 

Autour du même sujet