Ma grossesse mois par mois Le 6ème mois de grossesse : communiquer avec bébé

Porter un bébé, le sentir bouger sous les caresses, se réveiller parce qu'il s'agite, se reposer quand il s'endort, savoir qu'il nous écoute... Au sixième mois de grossesse, plus de doute, vous devenez maman.

Changements chez la maman à 6 mois de grossesse

23ème semaine de grossesse, début du 6ème mois : avec 6 à 8 kilos de plus, et en grande partie localisés sur le ventre, une mauvaise mais néanmoins facile posture vous guette... Le dos voûté et les reins cambrés vous marchez de plus en plus comme une maman... canard. La raison : vous essayez de rétablir votre centre de gravité en compensant la fuite vers l'avant par une fuite vers l'arrière. Vraiment pas étonnant que vous vous sentiez épuisée quant on sait que votre respiration devient de plus en plus rapide (et tout ça dans le but d'oxygéner bébé) et que votre utérus, dorénavant si gros qu'il s'étend jusqu'au-dessus de votre nombril, vous provoque des douleurs ligamentaires. Rassurez-vous sur un point : les contractions irrégulières et non douloureuses que vous ressentez sont tout à fait normales : elles démontrent que votre utérus est un muscle qui fonctionne bien. Si seulement vous parveniez à dormir pour calmer les douleurs ! Mais votre sommeil s'avère lui aussi perturbé en ce sixième mois. Rêves étranges, angoisses de l'accouchement, ventre trop rond pour trouver une position confortable dans le lit, réveil très matinal à cause de bébé qui tambourine sur votre paroi utérine...

6 mois de grossesse et quelques petits désagréments
6 mois de grossesse et quelques petits désagréments © WONG SZE FEI - Fotolia.com
Du côté de bébé au 6ème mois de grossesse

Pendant ce temps-là, bébé continue sa croissance. 37 cm pour un 1kilo, un poids plume qui ne cesse de se développer. Même si de la graisse commence à se former pour rembourrer junior, sa peau reste fripée et trop grande pour lui à ce jour. Ses bourgeons dentaires sécrètent déjà de l'ivoire pour les futures dents de lait. Ses paupières s'ouvrent. Bienvenu !

A 6 mois de grossesse, son système nerveux se perfectionne et ses muscles s'affinent. En résultent des gestes précis (il porte son pouce à sa bouche) et la découverte du toucher : il effleure la paroi utérine, s'y cogne et répond à vos gestes en se déplaçant. Bébé bouge énormément, de 20 à 60 mouvements par demie-heure. Heureusement, il passe aussi par des phases de sommeil. Notez que l'intensité de son activité ne révèle rien de son caractère futur et, détail amusant, qu'il lui arrive déjà d'avoir des crises de hoquet en avalant du liquide amniotique.

Enceinte de 6 mois, la grande nouveauté ce mois-ci, c'est l'interactivité entre bébé, maman et l'extérieur. Le petit entend tout ce qui se passe en vous : battements de coeur, gargouillis digestifs, respiration ; mais aussi à l'extérieur : musique et voix, surtout la vôtre. D'où l'intérêt de lui parler ! En le caressant doucement, racontez-lui des histoires, votre journée, la vie ! Ces premiers liens sont très importants pour le futur. Votre enfant vous reconnaîtra immédiatement à sa naissance. Vous aurez l'habitude de communiquer, vous serez déjà des proches. Quant à votre play-list, soyez sûre que bébé la reconnaîtra tôt ou tard...

A 6 mois de grossesse, c'est le moment de...

La 4ème consultation prénatale : Aujourd'hui pour vous, c'est la routine ! Même entretien, mêmes examens que les fois précédentes, ce rendez-vous obligatoire de la 25ème semaine de grossesse est néanmoins crucial pour le bon déroulement de votre grossesse. Profitez-en pour demander des astuces et des conseils à votre spécialiste : positions pour soulager le mal de dos, remèdes contre les troubles du sommeil persistants...

Se reposer : Peu de femmes s'arrêtent de travailler au sixième mois de grossesse et pourtant, toutes ont besoin de plus de repos ! N'hésitez donc pas à faire la sieste après le repas (au moins le week-end) et à multiplier les activités zen : marche, yoga, natation, sophrologie. Pour vous endormir plus vite, mangez léger le soir, évitez les excitants et buvez une tisane légère avant d'éteindre la lumière. Ne prenez surtout pas de somnifère sans en avoir discuté avec votre médecin.

Faire des câlins : Ils peuvent vous aider à décompresser tout en douceur et permettent de maintenir une intimité essentielle dans votre couple à cette période de grands bouleversements. Dans certains cas seulement (saignements inexpliqués, contractions, col ouvert...), votre gynéco vous conseillera d'éviter tout rapport. Dans ce cas, faites au moins le plein de tendresse et de massages.

Préparer son corps : que ce soit avec l'aide d'un kiné, seule chez vous avec des livres illustrés ou lors de vos séances de préparation à l'accouchement. Pensez-y lors de la 24ème semaine à la 26ème semaine de grossesse ; vous devez connaître et réaliser une poignée d'exercices physiques. Parmi eux : la fameuse "bascule du bassin" qui vous permet de maintenir une bonne posture malgré le ventre rond et donc de diminuer la fatigue et le mal de dos ; les mouvements pour exercer le périnée qui faciliteront l'accouchement, réduiront les risques d'épisiotomie, d'incontinence sérieuse et de baisse de tonus à l'origine de problèmes sexuels ; la gymnastique abdominale pour vous aider à soutenir le poids de bébé, à garder la forme et à retrouver plus vite votre silhouette après l'accouchement.

Sommaire