Ma grossesse mois par mois 3ème mois de grossesse : quand tout devient concret

Le troisième mois est un mois fort en émotions. Vous annoncez la bonne nouvelle à l'entourage, votre ventre s'épanouit et, surtout, vous découvrez bébé pour la première fois...

Changements chez la maman à 3 mois de grossesse

Vous entamez votre troisième mois de grossesse, ce qui correspond à la 9ème semaine de grossesse ; et pourtant personne n'a remarqué que vous attendiez un bébé... Rassurez-vous, cela devrait changer dans les jours qui viennent. Votre silhouette de future maman se dessine vraiment ce mois-ci durant la 11ème semaine de grossesse et la 12ème semaine de grossesse ! Peut-être que la peau de vos seins fonce un peu. Certaines femmes voient apparaître une ligne entre leur pubis et leur nombril. A l'intérieur, votre utérus atteint la taille d'un pamplemousse d'ici la fin du 3e mois, c'est à dire à la 13ème semaine de grossesse . La bonne nouvelle de ce 3e mois, c'est que vous souffrez de moins en moins de nausées et de coups de fatigue. Votre corps s'habitue au changement. En revanche, dans votre tête c'est le grand chambardement : la venue de bébé se concrétise ! Le futur papa se pose comme vous des questions sur son rôle, vos relations intimes changent, chacun se repositionne en préparation de la vie à trois.

3 mois de grossesse, votre corps va se transformer peu à peu
3 mois de grossesse, votre corps va se transformer peu à peu © danielkrol - Fotolia.com
Changements chez Bébé à 3 mois de grossesse

A ce stade, on ne parle plus d'embryon mais de foetus. Le futur bébé continue sa croissance : en un mois, il passe d'un poids de 5 à 50 grammes et d'une taille de 40 mm à 11 cm. Son squelette se précise, ses organes fonctionnent, il commence à bouger : il tourne la tête, serre les poings et écarte les doigts de pied, même si vous ne le sentez pas encore. Son visage aussi prend forme, chaque élément est désormais présent : oreilles, yeux, nez, bouche, menton. La tête s'arrondit, les paupières recouvrent les yeux, les lèvres se dessinent, les narines s'ouvrent. C'est un véritable petit être humain que vous allez découvrir à l'échographie.
Son identité s'affirme puisqu'il possède désormais ses empreintes digitales et son sexe est parfois même déjà reconnaissable. Il commence à apprécier les plaisirs de la vie puisqu'il sent les mains qui se posent sur votre ventre et avale du liquide amniotique dont le goût varie selon votre alimentation. Vive les câlins et les goûters avec maman !

C'est le moment de...

La première échographie : c'est entre la 9e et la 11e semaine que la première rencontre avec votre bébé a lieu. Vous apercevez sa tête, son profil, ses membres, son ventre et ses différents organes. Vous pourrez même écouter les battements de son coeur ! N'hésitez pas à convier le futur papa, pour qui, cette étape permet de s'investir plus concrètement dans la grossesse. Avec un peu de chance, l'échographie montrera si vous attendez une fille ou un garçon. Mais généralement il faudra patienter jusqu'à la deuxième écho pour en être sûr et certain. Au cours de cet examen, la longueur crânio-caudale de bébé (distance entre le sommet de la tête et le bas des fesses) sera mesurée afin de dater à quelques jours près le début de la grossesse. C'est aussi l'occasion de vérifier la clarté nucale (ou épaisseur de la nuque). Votre spécialiste vous proposera aussi sûrement de faire une prise de sang pour évaluer votre risque d' avoir un enfant porteur de la trisomie 21. Dans le cas d'une grossesse à risques, d'autres examens complètent ce tableau. Si la nuque est supérieure à 3 millimètres, les médecins recommanderont peut-être de faire une amniocenthèse (ou analyse des chromosomes), seul examen capable d'identifier une éventuelle anomalie.

Changer de garde-robe : votre silhouette s'arrondit doucement... Profitez-en pour effectuer une séance de shopping dans les magasins spécialisés ! Vous allez avoir besoin de renflouer vos placards pour les cinq mois à venir. 

Poster sa déclaration de grossesse : après la première échographie, vous devrez envoyer votre déclaration à la caisse d'assurance familiale et à la sécurité sociale. Cela doit être fait avant la 15ème semaine d'aménorrhée.

Prévenir son employeur : la meilleure et la plus simple des solutions est de solliciter un entretien pour lui annoncer avec le sourire que vous allez être maman. Inutile pour cela de rentrer dans des considérations personnelles. Posez toutes les questions qui vous tracassent et organisez dès maintenant la suite des événements pour que votre remplacement se déroule sereinement.

Choisir sa maternité : pour accoucher dans l'établissement qui remplit au maximum vos attentes (situation géographique, budget, pratiques médicales, services), vous devez dès maintenant vous y inscrire. En effet, certaines maternités, surtout dans les grandes villes, manquent de capacités d'accueil et les premières arrivées sont les premières servies. Pour vous y aider, consultez notre dossier sur les questions à se poser avant de choisir sa maternité. Notre guide des maternités vous sera aussi d'une aide précieuse : il recense près de 600 établissements publics ou privés et vous donne toutes les infos pratiques. Vous pouvez aussi comparer les maternités entre elles avec cet outil.

Sommaire