Comprendre et soigner la dépression post-natale Une psychothérapie parfois associée à une médication

souvent, une psychothérapie suffit pour remettre les choses en ordre.
Souvent, une psychothérapie suffit pour remettre les choses en ordre. © Ambrophoto - Fotolia.com

La prise en charge de la dépression post-natale ressemble un peu à celle d'une dépression classique.

 La première mesure consiste à consulter le plus vite possible. Moins les symptômes seront ancrés dans le quotidien de la maman, plus vite elle s'en sortira.

 Dans beaucoup de cas, un simple soutien psychologique peut suffire à redonner des forces à la maman et à lui faire envisager les choses sous un angle plus positif. Cela peut prendre un peu de temps, bien sûr, mais les résultats sont bons.

 On hésite davantage à donner des psychotropes que dans le cadre d'une dépression "classique". "Mais les antidépresseurs peuvent être prescrits lorsque la situation est inquiétante et ne s'améliore pas rapidement avec une psychothérapie", explique le Dr Dayan. Il faut toutefois bien réfléchir car ces médicaments ne sont généralement pas compatibles avec l'allaitement, ce qui est susceptible de causer une culpabilité supplémentaire à la maman.

Sommaire